La main des sourds

Converser avec les sourds

Apprendre à parler la langue des signes en 10 jours, c’est possible

COMMUNICATION À l’heure où la communication est essentielle, l’ASBL Parthages propose à Sart-Biez (Grez-Doiceau) des formations intensives en langue des signes, un des moyens de communication alternative les plus fonctionnels.

Elle offre en effet un support visuel pour ceux qui ont des difficultés de discrimination des sons, qui ont des troubles de la compréhension ou pour qui le canal visuel est plus performant que le canal auditif.

En résumé, un signe représente un mot ou un concept et, avec un peu d’entraînement, on acquiert rapidement les gestes pour un échange de base.

Dominique Abeloos enseigne la langue des signes depuis plus de 30 ans. Plus qu’un travail, c’est surtout une joie de faire partager une autre manière de s’exprimer qui l’anime. “Avec l’ASBL, le but n’est pas de gagner de l’argent mais bien que cela ne coûte pas . La priorité est de former un maximum de gens !”

Pour 130 € la semaine, avec une réduction pour la seconde semaine nécessaire en intensif pour obtenir le premier niveau, les élèves ont l’assurance de pouvoir tenir une conversation avec une personne sourde. “Les gens qui suivent la formation sont de deux types. Les plus jeunes viennent pour des raisons professionnelles alors que les plus âgés ont un intérêt familial ou amical comme une mamy qui souhaite raconter une histoire à son petit-fils…”

Sandrine est professeur d’éducation physique à l’IRSA : “L’école propose une formation à la rentrée mais je souhaitais prendre de l’avance. Grâce à ce stage, j’aurai le niveau 1 et pourrai donc entamer le niveau 2 à la rentrée. C’est indéniablement une bonne chose pour moi car je suis passionnée par mon travail et il est important de pouvoir échanger correctement avec les élèves.”

Pour Marie, ergothérapeute, il en va de même : “Je travaille dans un centre d’hébergement pour adultes sourds. Au contact des résidents, j’ai déjà appris pas mal de choses et là, je me perfectionne.”

Source : http://www.dhnet.be © 19 Aout 2010 à Belgique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.