Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Projet de loi sur le dépistage précoce de la surdité

Un plan 2010-2012 en faveur des personnes sourdes ou malentendantes a été rendu public le 10 février 2010. Cet ensemble de dispositifs doté d’un budget de 52 millions d’euros comprend plusieurs volets : faciliter les parcours scolaires, favoriser l’accès à l’emploi et à la culture. A travers ce document, l’Etat témoigne de sa volonté de réduire le nombre de situations discriminatoires persistantes au regard de la loi de 2005, notamment envers les personnes sourdes ou malentendantes. Le plan évoque plusieurs actions visant à améliorer la prévention et le dépistage de la surdité à tous les âges de la vie. Handi Pop’ est un acteur engagé qui porte également cette ambition dans les rangs de l’UMP et au delà. Handi Pop’ ne peut que se réjouir de voir enfin des gouvernants œuvrer en faveur des personnes en situation de handicap.

La question du diagnostic précoce a fait l’objet d’un projet de loi, en marge du plan triennal. Si ce point paraît une évidence pour nos parlementaires “valides”, il suscite beaucoup d’émois parmi les personnes sourdes ou malentendantes. Une forme de revendication a mobilisé le plus grand nombre, notamment en vue de protéger le lien fragile et en construction qui s’établit entre la mère et le nouveau né. Ceux qui me connaissent personnellement peuvent imaginer la façon dont j’ai perçu et partagé cette vision. C’est ce que j’ai dit au représentant de la FNSF (Fédération nationale des sourds de France) que j’ai accueilli au siège de l’UMP le 8 novembre dernier et auprès de qui j’ai pris les engagements suivants :

– Agir auprès des parlementaires à l’initiative du projet de loi pour leur faire prendre en compte des craintes et des demandes des personnes sourdes ou malentendantes
– Constituer un Comité d’éthique rattaché à Handi Pop’ comprenant des personnalités qualifiées et ouvertes au monde du handicap
– Militer pour le développement du bilinguisme (LSF) au sein de l’éducation nationale

De l’action d’Handi Pop’ il est ressorti plusieurs tempéraments au projet de loi. Tout d’abord, le texte présenté à la commission des affaires sociales du 24 novembre 2010 ne parle plus d’un “diagnostic précoce” mais évoque la réalisation d’un “simple repérage de la surdité” qui sera amené à être confirmé quelques mois plus tard. Il est par ailleurs précisé que le diagnostic ne préjugera en rien de la solution thérapeutique et que la LSF restera une solution parmi d’autres. Les parents seront informés des solutions envisageables, au cas par cas.

Le projet de loi sera porté devant l’hémicycle, le 30 novembre prochain, en séance publique. Handi Pop’ reste mobilisé et porte un regard attentif sur les conditions d’application de ce texte, notamment sur les volets psychologiques. Handi Pop’ marque sa ferme opposition à tout éventuel traitement médical standardisé de la surdité. C’est pour pouvoir discuter du contenu des décrets d’application que j’ai sollicité un rendez-vous auprès de Marie Anne Montchamp, Secrétaire d’État rattachée à la ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale. Je suis certain que Marie Anne Montchamp, dont la connaissance et l’implication en faveur du handicap ne peuvent être discutées, aura une attention particulière aux demandes d’Handi Pop’.

Frédéric BOUSCARLE
Président

Source : http://ump58.hautetfort.com © 27 Novembre 2010 à France

1 commentaire
  1. sourds socialistes dit

    Nous invitons le président d’Handipop à ne pas prendre des vacances de Noel pour faire en sorte que les mesures à réaliser cette année le soient !…

    Nous le félicitons pour son engagement bien tardif pour l’éducation bilingue…

    Nous l’encourageons à dissoudre le CCNE puisque celui crée au sein d’Handipop sera plus performant et plus utile !

    Nous l’invitons à ne pas présenter comme il se doit le projet de loi au CNCPH et de consulter le moins possible l’ensemble des associations, pour ne pas s’encombrer d’avis inutiles. La loi ne doit rédigé que par des parlementaires issus du monde médical et ils ont forcément raison comme sur le repérage.

    Les sourds et malentendants socialistes,

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.