La main des sourds

Les sourds manifestent à Brest contre le dépistage chez les nouveaux nés

Quelques dizaines de sourds se sont rassemblés ce mardi après-midi devant la sous-préfecture de Brest. Ils ont ponctuellement bloqué la circulation et une délégation a été reçue par le sous-préfet. Ce mouvement s’est déroulé dans le cadre d’un appel national à la mobilisation, contre un projet de loi à l’étude à l’Assemblée nationale. Ce projet envisage un dépistage de la surdité à la naissance. « C’est dangereux », estime Laetitia Morvan, présidente du Collectif des Sourds du Finistère. « L’annonce risque de créer une rupture dans la relation du bébé avec sa mère ». Elle craint que le bébé sourd soit aussitôt « dirigé vers un parcours de soins intensifs ». Selon le collectif, c’est « le libre choix d’éducation des parents qui est remis en cause ». Au lieu de «l’oralité à tout prix», le collectif milite pour une plus grande reconnaissance de la langue des signes, aujourd’hui pratiquée par environ 300 personnes dans le Finistère. Pour Laetitia Morvan, « la minorité sourde se sent d’abord minorité linguistique ».

Source : http://www.brest.maville.com © 30 Novembre 2010 à Brest

1 commentaire
  1. les main'17 dit

    Bravo les bretons !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.