Handicap : Marie-Pierre et Alexandre dans le monde du travail Cap vers l’emploi pour des personnes handicapées

0

Marie-Pierre Diaz, sourde profonde communiquant par la langue des signes, est employée par le Mac Donald de Perpignan-Porte d’Espagne. Alexandre Casisa, qui est sourd, travaille quant à lui pour Pizza Hut à Perpignan. Rencontre avec ces deux personnes qui ont réussi à prouver que leur handicap n’était pas insurmontable dans le monde du travail.
La cuisine de Marie-Pierre A 27 ans, Marie-Pierre Diaz est un petit bout de femme à l’emploi du temps très chargé. D’origine Sri-lankaise, adoptée par une famille française alors qu’elle était encore un tout petit bébé, Marie-Pierre est

sourde profonde gestualiste, c’est-à-dire qui a pour mode de communication la langue des signes. Après une scolarité en maternelle avec des entendants dans les Pyrénées-Orientales, elle est dirigée à Montpellier dans une école spécialisée pour les sourds, puis à partir de 14 ans à Toulouse. Elle obtient un CAP d’agent technique de collectivité et commence à travailler avant ses 18 ans : mise en rayon et ramassage aux caisses à Carrefour-Claira, ménage à la mairie de Thuir. Puis, c’est le chômage durant trois ans.
« Je suis motivée pour travailler, mais ce n’est pas facile de trouver quand on est sourd, explique-t-elle.
Alors, je suis venue à Cap emploi pour trouver quelque chose ». Son dossier est suivi par Amandine de
Cap emploi et Marie-Pierre est accompagnée dans ses démarches par Elsa Ballaneda interface de communication pour l’
Association régionale pour l’intégration et l’éducation des déficients auditifs (Arieda). « C’est plus rassurant quand on a un interprète avec nous ». Grâce à ce travail en commun, il y a six mois, Marie-Pierre décroche un contrat à mi-temps chez Mac Donald.
« Je suis en cuisine : je prépare des sandwiches, des nuggets, des poissons…». Avant de se lancer dans le bain de la restauration rapide, Marie-Pierre et Elsa ont rencontré ensemble l’équipe de direction du Mac Do :
« Il s’agissait de sensibiliser les cadres à la surdité, souligne Elsa.
Durant six mois, les entreprises peuvent faire appel à travers Cap emploi à un interprète pour régler toutes les difficultés de compréhension. Au-delà, elles doivent en payer un ». Marie-Pierre a réussi à surmonter les difficultés liées à son handicap pour trouver un emploi et elle se sent
« comme les autres employés, même si j’ai peu de contact avec eux parce que je ne prends pas mes pauses en même temps compte tenu de mes horaires de travail qui sont différents ». Son rêve aujourd’hui, c’est de travailler dans un grand magasin.
Photo de gauche : Alexandre confectionne des pizzas depuis quelques mois avec l’espoir un jour d’être chauffeur-livreur.A droite, Marie-Pierre (face à Elsa l’interprète et sa chargée d’insertion à Cap Emploi) travaille depuis six mois pour Mac Do.
Photos Marie-Sophie HelL’association
Cap emploi-ressources handicaps, installée au mas Guérido, a plusieurs missions. La première est de préparer à l’emploi des personnes handicapées en milieu ordinaire. Ainsi, six chargés d’insertion s’occupent de travailleurs et demandeurs d’emploi handicapés dans les P.-O. : sur les 2 200 personnes concernées, 1/3 sont suivies par
Cap emploi, les autres par Pôle emploi. Outre l’aide à l’évaluation, à l’accès à la formation professionnelle,
Cap emploi accompagne les demandeurs dans la recherche d’un emploi. L’organisme sensibilise par ailleurs les entreprises afin de récolter des offres d’emploi et aider au recrutement.

Cap emploi 66, mas Guérido, 3 rue Bacquerel, 66334 Cabestany cedex, tél. 04 68 66 60 60 et contact@capemploi66.comLundi s’est ouverte la 14e semaine nationale pour l’emploi des personnes handicapées. Elle a pour objectif de favoriser le recrutement de travailleurs handicapés dans les secteurs publics et privés. Si la loi impose 6 % de personnes handicapées dans les effectifs des entreprises de 20 salariés ou plus, dans les faits, ces personnes ont souvent du mal à trouver un poste adapté à leur situation de handicap.

Source : http://www.lindependant.com © 19 Novembre 2010 à Perpignan

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.