Les signes avant les mots : communiquez autrement avec votre enfant

2
Catherine Chaudouet accueillera parents et bébés pour les initier à la communication via le langage des signes. Une technique utilisée depuis vingt ans aux États-Unis

Parmi les animations de ce salon, un atelier original devrait plaire aux tout-petits et à leurs parents. « Signe avec moi » est une rencontre d’un nouveau genre entre votre bébé et vous. Et c’est signé Catherine Chaudouet : « J’accueillerai les parents et leurs enfants pour les initier à la langue des signes. Une manière de communiquer avec son bébé pour éviter les frustrations en attendant les premiers mots. »
Selon cette mère de famille installée à Verrières, ça marche ! « La première question que me posent les parents est toujours la même : « Est-ce que ça ne va pas retarder l’apprentissage de la parole ? » Je leur réponds qu’au même titre que le quatre pattes ne détourne pas l’enfant de son envie de marcher, les signes ne sont qu’un premier pas vers la communication qui deviendra très vite orale. D’ailleurs, cette technique, qui existe depuis vingt ans aux États-Unis, a souvent montré une chose : les enfants qui signent parlent très tôt ! »

Geste et mot associés
La recette de la réussite, pour Catherine Chaudouet, est de toujours bien associer un mot au signe qui correspond.
« Il ne faut pas se contenter de faire le signe pour dire « encore », par exemple. Il faut le prononcer en même temps. » D’ailleurs, qui ne secoue pas la main en disant au revoir ? Qui ne tend pas le doigt vers le ciel en s’écriant : « Oh regarde l’avion ! » » ? Catherine Chaudouet propose simplement une gestuelle plus poussée, via la langue des signes qu’utilisent les personnes sourdes et muettes.
Dans une pièce de sa maison à Verrières, cette esthéticienne de formation propose habituellement cinq séances aux parents.
Papa, manger, biberon !
Lors de cette initiation plus courte à l’espace Argence, elle s’adaptera aux demandes des familles : « Nous visiterons un vocabulaire quotidien comme papa, maman, travail, biberon, ballon ou manger. Mais aussi des mots que les parents me demanderont en fonction de leur situation personnelle. »
Alors comment savoir si votre bébé est prêt à apprendre la langue des signes ? « Ils sont généralement réceptifs dès qu’ils savent répéter la gestuelle des marionnettes », conseille Catherine Chaudouet.
Cette passionnée des bébés a démarré avec des ateliers massages il y a huit ans, qu’elle propose toute l’année dans son « cabinet ». En cinq séances, elle initie les mamans et les papas aux bienfaits du massage pour un nourrisson. Elle propose la même chose aux enfants de 4 à 12 ans avec leurs parents.
La formation « Signe avec moi » était pour elle comme une évidence, « une continuité pour assurer le bien-être du bébé ».
Pratique
De 9 mois à 2 ans, dimanche à 10 h, 11 h, 15 h, 16 h. Durée : 45 minutes. Espace Argence, 1er étage, Com 4.

Source : http://www.lest-eclair.fr © 13 Octobre 2010 à ?

2 COMMENTS

  1. J’ai la même démarche en etant assistante maternelle et les progrès de l’enfant sont incroyables dans sa façon de comprendre sans crier une interdiction juste avec le signe . Les chansonnettes prennent du relief et la liste exhaustive des bénéfices est loin d’ être terminée……………….Je suis contente de lire des articles comme ceux la .Bonne continuation!!!

  2. Je suis également instructrice de massage bébé à l’AFMB comme Catherine que je salue pour sa démarche dans sa région.
    je suis en train de créer des ateliers pour les parents sourds dont les bébés
    sont entendants et c’est un vrai encouragement ce que fait natahlie..alors continuons pour le plus grand bonheur des bébés et de leurs parents.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.