5 commentaires
  1. NF dit

    Bonjour à tous,
    Cet homme qui a vécu avec l’implant cochléaire et je lui connais depuis mon enfance. Cette histoire n’est pas fausse !
    Lui même, il combattre contre l’implant cochléaire et ça veut dire qu’il est très clair victime, très victime car il a déjà vécu avec celui et ça ne sert pas dans l’histoire imaginaire comme les contes de fée. L’implant cochléaire est très très dangereux ! Je ne blague pas ni cette histoire, mon ami a actuellement infection à cause de l’implant cochléaire après 8 ans et le médecin lui a dit qu’il a dû lui soigner avec les médicaments ! C’est le médecin qui raconte blague, pas nous (la communauté des sourds). Nous souhaitons vivre dans la vie normale comme dans la société entendante sans ajouter dans notre corps.
    Maintenant je souhaite raconter l’histoire imaginable, le monde envers et les entendants, vous souhaitiez que les sourds sont “pour” l’implant cochléaire en mettant aux entendants pour qu’ils deviennent sourds. C’est la même chose et réveillez maintenant, les gens qui sont “pour” ! Laissons ensemble dans la vie naturelle et sommes humains !

  2. HINE dit

    Je suis toujours contre l’implant cochléaire depuis très longtemps. Je soutiens cet homme.

  3. sylvie dit

    Bonjour
    Je suis sourde profonde,je n’ai jamais aimé la réeducation auditive,depuis mes 7 ans,je vis sans appareil auditif que je le vis super bien,dans mon corps et ma tête…j’ai 38 ans maintenant!.J’ai en mémoire de plusieurs personnes avec qui l’implant ne s’est pas bien passé…1er exemple,conséquences psychiatrique sur le jeune enfant: en 1994,je travaillais à Orléans dans un centre d’audiophonologie précoce comme aide-médico psychologique dans le cadre de cours de LSF chez l’enfant,j’ai assisté par accident à une réunion du personnel (qu’ils m’excluaient volontiers),j’ai appris que les parents ont téléphoné pour faire part que leur enfant de 3 ans a eu une réaction traumatique très forte qu’il a eu une réaction de repliement en soi spontannée très grave(refus de regarder les parents,les médecins,hurlement,repli corporel,peur intense des personnes)qu’il a dû par la suite être hospitalisé au service psychiatrique…2e exemple,immense tromperie mal vécue qui peut provoquer une personne au suicide,j’ai recueilli un témoignage d’une ancienne surveillante d’un célèbre lycée parisien le cours morvan qui acceuille des sourds.En 1992,elle a eu un élève de 20 ans,brillant élève qui passait le bac,il a été un enfant entendant et à l’adolescence,il devenait progressivement sourd dû à une maladie génétique(donc incurable),il vivait mal sa perte d’audition,il a décidé de se faire implanter pour retrouver l’audition,les médecins lui ont dit qu’il “entendrait comme avant”,il a été opèré à Paris,l’opération s’est bien passé et l’implant a bien fonctionné MAIS au bout de 3 mois,il ne s’habitue pas,ne comprend pas le bruit,essaie des bruits qu’il connaissait enfant et n’entend pas du tout la même chose,il ne vivait pas bien car il VOULAIT RETROUVER L’AUDITION DE SON ENFANCE ET PAS L’AUDITION DE L’IMPLANT,2 AUDITIONS COMPLÈTEMENT DIFFÉRENTES L’UN ET L’AUTRE..- mois après,il a écrit à ses parents qu’ils l’ont trompé et que l’implant cochléaire est une grosse tromperie et il s’est suicidé..ce témoignage à la fois intérèssant et épouvantable,démontre l’exemple d’une tromperie…3e exemple,risque d’infection,bien sûr qu’un implant cochléaire est un corps étranger et il ne faut pas s’étonner qu’il puisse avoir des infections ou des rejets et autres complications,ce monsieur n’est pas le seul…le père de l’un de mes amis, implanté il y a 4 ans contre l’avis de ses propres enfants sourds a des ennuis de santé peu après l’opération,il a beaucoup plus souvent mal à la tête,fatigue beaucoup et il y a quelques mois,il a eu une malaise au point que le médecin généraliste soupçone la responsabilité de l’implant cochléaire,il a perdu beaucoup d’équilibre(ironie,ils ont inventé l’implant cochléaire pour les malades de ménière!!!).Pour moi,l’implant est une erreur,nuisible pour la santé alors que la surdité n’est ni une maladie et ni une atteinte à la vitalité(on n’en meurt pas même si la surdité est parfois un défaut génétique)….à quoi bon de risquer la vie pour entendre?.Si l’implant n’était pas inventé,toutes ces complications n’aurait jamais eu lieu.De toute façon,il est très important pour les victimes de l’implant cochléaire de témoigner comme l’a fait monsieur,et de se regrouper pour pouvoir démontrer la dangerosité de cet objet.Il est anormal que les personnes intérèssées par cette machine à entendre n’aient pas une liste de produits que peuvent contenir un implant cochléaire,certains produits sont cancérigènes (la silicone contenu dans le porte éléctrode par exemple)…la pratique de désinformation des médecins doit cesser être monnaie courante,c’est jouer avec la vie et la santé des gens,c’est très grave!.

  4. Prigent dit

    Bonsoir,
    Nous pensons, étant bien placé pour le savoir, que les sourds ont beaucoup de mal à se faire “entendre”
    Pourquoi ne pas prendre le temps de comprendre ce qu’ils essayent désespérément de faire comprendre?
    La toute puissance du corps médical va t-elle continuer longtemps à faire ses expériences dramatiques en toute impunité ?
    Je vous engage tous à lire entièrement
    le témoignage formidable de SYLVIE

  5. tatinclaux dit

    moi aussi j ai jamais aime qu on mette l implant c est dure pour les enfants de leur priver les choses naturels comme la mer , piscine ou sports favoris a causse de l implant c est que j ai pensais au debut mais vu l article present ca encore plus pour le rendre malade non merci !!! moi meme sourde de naissance je vis tres bien comme ca avec un appareil actuellement en numerique j avais beaucoup de mal a m habituer que celle d ancienne martine ancienne eleve de caen

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.