Sophie Vouzelaud, dauphine de Miss France 2007, victime de discrimination ?

0

La discrimination existe aussi dans le monde pailleté des people : une ex-Miss peut en témoigner.

Sophie Vouzelaud, la première dauphine de Rachel Legrain-Trapani (Miss France 2007) et accessoirement malentendante, vient de saisir la HALDE (Haute Autorité de Lutte contre les Discriminations et pour l’Egalité) en raison d’une discrimination dont elle a été victime.

Dans Télé Star (en kiosques depuis ce lundi 8 novembre 2010), la jeune femme reproche au comité Miss Monde de l’avoir écartée du concours de beauté. En effet, la Miss France en titre, Rachel Legrain-Trapani, était censée se consacrer aux galas régionaux pendant que sa dauphine, Sophie Vouzelaud, représentait la France. Mais le comité a refusé le dossier de Vouzelaud « prétextant qu’ils n’acceptaient pas les dauphines », signale-t-elle.

Or, cette année, c’est bien la charmante Virginie Dechenaud, première dauphine de Malika Ménard, qui a représenté la France (sans réel succès) à l’élection de Miss Monde ! On peut même ajouter que la fière détentrice du titre Miss Monde, Alexandria Mills, est elle-même la première dauphine de Miss USA !

Cela ressemble à de la discrimination liée à la surdité de la Miss. Et cette dernière rappelle qu’en plus, à l’époque, « ils avaient osé [lui] proposer à la place de [l’élection de Miss Monde] de participer à l’élection de Miss Monde sourde ! »

Sophie Vouzelaud souhaite désormais que les futures Miss sourdes puissent participer au concours Miss Monde, sans discrimination et sans être mises de côté.

Pendant que la HALDE enquête, Sophie peut se réjouir d’être considérée comme une candidate lambda dans l’émission Un dîner presque parfait. Sa participation sera normale malgré son statut de… « people » !

Source : http://fr.news.yahoo.com © 08 Novembre 2010 à France

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.