La main des sourds

Le monde des sourds se fait une place au festival

Du 26 au 28 août, en partenariat avec le collectif des sourds du Finistère, des ateliers d’initiation à la langue des signes seront proposés (inscriptions à l’accueil public) dans le cadre du festival de cinéma. Vidéos, débats, ateliers enfants seront à l’affiche.« Surprise de cette année, les sourds sont plus nombreux. On perçoit une certaine évolution, une forme de solidarité avec les Caraïbes. C’est aussi une chance d’avoir quelqu’un pour communiquer en langue des signes » raconte Djenebou Bathily, une jeune femme malienne.

L’an dernier, cette même jeune femme est devenue ouvreuse en salle de cinéma. Afin de faciliter les échanges, elle communique avec Maëlc’hen Laviec, bénévole, en langue des signes.

« En même temps que je parle, je fais des signes pour ne pas me mettre en dehors de la conversation », explique t-elle. Pour Henri Delord, malentendant, « J’aime voyager et ici j’ai trouvé une force qui me plaît. Les interprètes ont également un rôle d’animateurs ».

Source : http://www.ouest-france.fr © 27 Aout 2010 à Douarnenez

1 commentaire
  1. benmeddah dit

    je veux svoir pr recevoir avec l interprete pr le rdv merci de me repondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.