La main des sourds

Surdité, un combat quotidien

Ferdinand berthier. Zoom sur l’association qui porte son nom à Louhans.

La Bresse louhannaise peut se targuer de compter en son sein de grands hommes. Parmi eux, Ferdinand Berthier, le pionnier national pour la défense des sourds, inhumé au cimetière de Sagy.

Lors de la galette des Rois effectué la semaine dernière au local de Châteaurenaud

Il a tellement œuvré pour eux que le pays de Bresse lui voue désormais une reconnaissance parfaitement légitime, Ferdinand Berthier dont le buste trône en évidence face au futur musée des sourds en voie d’installation à l’Hôtel-Dieu serait fier du travail accompli.

A Louhans, l’association « Culture et langue des signes » a vu le jour en 1995 sous l’impulsion d’Armand Pelletier. Quatre ans plus tard, Louhans pouvait ainsi accueillir en grande pompe le congrès national des sourds.

En 2010, l’association départementale s’appuie sur une centaine d’adhérents dont une vingtaine regroupés à Louhans avec une structure que préside Michel Moureau entouré d’un bureau où siègent désormais neuf personnes.

Au lendemain de la traditionnelle galette des rois, les membres de l’association ont d’ores et déjà concocté un programme de manifestations 2010.

Des activités pour 2010

Deux conférences seront mises sur pied, ainsi qu’un méchoui en juin, un loto en octobre, sans oublier une exposition sur le patrimoine des sourds en septembre, expo qui viendra se caler directement dans le cadre des journées nationales du patrimoine.

En ce sens, la Ville de Louhans-Châteaurenaud n’est pas restée insensible aux démarches accomplies par l’association.

Effectivement, depuis septembre 2009, date de la pose de la première pierre, un musée des sourds verra le jour dans l’enceinte de l’Hôtel-Dieu, musée dont les travaux extérieurs sont achevés, mais dont il reste à réaliser le chantier d’aménagement intérieur exécuté par les soins des employés communaux.

Un vibrant témoignage de reconnaissance vis-à-vis du monde des sourds, mais aussi, dans le même temps, un sens profondément militant pour l’accessibilité des sourds à la vie quotidienne. La cérémonie de septembre dernier avait également coïncidé avec le dépôt du buste de Ferdinand Berthier voici tout juste dix ans.

Source : http://www.lejsl.com © 30 Janvier 2010 à Louhans

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.