La main des sourds

L’école Saint-Louis fête le langage des signes

La salle des fêtes a accueilli, mardi soir, les enfants de l’école primaire de Saint-Louis de Gonzague pour fêter le langage des signes. À l’initiative d’Élisabeth Delacommune, enseignante en CP, voilà deux ans maintenant qu’une formatrice en langue des signes, Nacéra Benyounes, intervient à Saint-Louis, tous les mardis auprès des jeunes écoliers.

« Ce moyen de communication est une belle opportunité pour comprendre et accepter la différence, mais surtout pour s’ouvrir aux autres », estime Henri Blanchet, le directeur. Il y a un an, un groupe d’enfants venus d’un centre de sourds et malentendants de Fougères avait passé deux journées dans les classes primaires de Saint-Louis, l’occasion d’un bel échange avec les élèves de Château-Gontier.

Mardi soir, ce sont des sourds et malentendants originaires de Laval qui ont été invités au spectacle. Sur scène des moments de la vie quotidienne sont interprétés en langage des signes par les écoliers de Saint-Louis, avec une traduction simultanée de Nacéra Benyounes. Les mots, simples, tournent autour des cinq sens. Ils sont au service d’une belle initiative qui semble vouloir s’inscrire dans la durée, pour le plus grand plaisir des enfants, des parents et des enseignantes.

Source : http://www.ouest-france.fr © 01 Juillet 2010 à Château-Gontier

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.