Vers le dépistage des bébés sourds

0

3 députés UMP proposent une loi pour généraliser le dépistage des troubles auditifs des nouveaux-nés.

Jean-Pierre Dupont, Jean François Chossy et la pédiatre Edwige Antier devraient présenter cet automne un texte prévoyant un dépistage en deux temps. D’abord, un examen de repérage des problèmes d’audition effectué au plus tard trois jours après la naissance (donc à la maternité). Puis, si des troubles sont diagnostiqués, des examens complémentaires seront prescrits, à réaliser dans un centre de diagnostic, de prise en charge et d’accompagnement agréé par une agence régionale de santé (ARS). Ce dispositif s’inspire de ce qui se pratique déjà au Canada, au Danemark ou encore en Belgique et au Luxembourg, et vise à mieux prendre en charge les 800 enfants qui naissent chaque année avec un déficit auditif. Ces derniers ne sont en général pas repérés avant leur 16 ème mois, ce qui pénalise leur développement cognitif, mais aussi affectif : les parents communiquent par la parole avec un enfant qui ne les entend pas. Aujourd’hui, on peut traiter précocement la surdité partielle ou totale, via l’orthophonie, des appareils auditifs ou la pose d’implants cochléaires, possible dès 12 mois.

Source : http://www.bebevallee.com © 27 Juillet 2010 à France

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.