La main des sourds

Un CAP céramique pour les personnes sourdes

Permettre aux personnes souffrant de surdité d’obtenir un diplôme. C’est l’objectif de Jean-Jacques Guerrini, sourd de naissance, et de son épouse Cathy. Leur établissement, le Centre Céramique Réunion, situé à Mille-Roches, vient tout juste d’accueillir sa deuxième promotion d’élèves.

“Tout est une question de communication”, aime à répéter Cathy Guerrini. La Saint-Andréenne, entendante, traduit immédiatement ses paroles à son mari Jean-Jacques, sourd de naissance. Il y a trois ans, l’homme crée son entreprise : “Poterie Est Réunion”, située dans le quartier de Mille-Roches. Jean-Jacques Guerrini propose des cours de poterie céramique et vend les œuvres qu’il réalise.

Transmettre des compétences et un métier

Mais l’ancien professeur spécialisé du centre de La Ressource est marqué par le désœuvrement dont souffrent les personnes sourdes de l’île. “Les personnes de 30 à 60 ans ne possèdent ni diplôme, ni métier et sont de fait en situation d’échec”, regrette-t-il. Jean-Jacques Guerrini et son épouse imaginent alors un centre de formation permettant aux personnes sourdes d’obtenir un diplôme. Le Centre Céramique Réunion, dirigé par Cathy Guerrini, ouvre ses portes l’année dernière. Dans l’établissement, c’est la mixité qui prime. En octobre 2009, la première promotion regroupe six personnes sourdes et une entendante. Tous passeront les épreuves du CAP céramique en juin 2011. Le 29 juin dernier, le centre a accueilli un deuxième groupe d’étudiants composé de cinq sourds et de deux entendants. “L’idée, explique Jean-Jacques Guerrini, c’est de leur transmettre des compétences et un métier. Je veux que les personnes sourdes deviennent autonomes”. Les élèves suivent donc une formation de deux ans, alliant théorie et travail en entreprise. Pendant ses cours, le formateur pratique le bilinguisme : il s’exprime en langage des signes et oralise pour se faire comprendre des entendants. “Supprimer les obstacles entre ces deux mondes, c’est vraiment important pour nous. Les personnes sourdes ont dû dépasser la peur que leur inspirent parfois les entendants”, souligne Cathy Guerrini. Les époux Guerrini se préparent d’ores et déjà pour leur prochain défi. En septembre, ils se rendront dans les instituts spécialisés et les entreprises avec un double objectif en tête. Prouver aux professionnels la qualité du travail fourni par leurs élèves… et montrer aux personnes sourdes ce qu’elles sont capables de réaliser

Source : http://www.clicanoo.re © 09 Juillet 2010 à Réunion

2 commentaires
  1. fabienne dagard dit

    Bonjour,
    Cette initiative est formidable!
    Je suis moi-meme eleve en decoration ceramique à Aubagne et …d’origine reunionnaise…
    J’espere vous rencontrer lors de mon prochain voyage à La Reunion.
    Amicalement,
    Fabienne
    Fabienne Dagard

  2. Guerrini dit

    Bonsoir mme Dagard Fabienne,
    Merci de m’informer votre présence comme céramiste sourde… C’est intéressant… Avez-vous obtenu un CAP Décoration en céramique… Car, ici c’est le seul de France (professeur sourd) pour la céramique… Prochainement, je travaillerai avec l’université de la Réunion pour la céramique. Connaissez-vous bien des oxydes métaux et minéraux. Je suis très spécialiste des oxydes pour Raku et ainsi que la céramique.
    En attente de votre réponse favorable.
    Bonne réception
    Sincères sourdes
    Mr Guerrini Jean-Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.