A la une

La langue des signes pour visiter le Bouchon

Avec un guide formé et une visite vidéo-guidée, les sourds et malentendants peuvent désormais profiter des richesses de la ville comme les autres

Guide conférencier depuis 2002, il ne compte plus les groupes de touristes venus écouter ses commentaires avisés. Mais pour cette nouvelle saison, point de routine, Philippe Latour va proposer des visites d’une tout autre manière et pour un public bien différent. Les personnes souffrant d’un déficit auditif important vont désormais pouvoir découvrir les richesses patrimoniales de la ville, grâce à la traduction en langage des signes.
Une offre née d’un heureux concours de circonstances : « Je souhaitais apprendre cette langue à titre personnel et j’ai su que l’office de tourisme voulait proposer ce type de visites, donc cela tombait bien », se rappelle le guide, qui a commencé ses cours en septembre 2008. Grâce à son récent passage au niveau 6, Philippe Latour est maintenant prêt à proposer ses services. Mais il devra faire face à un nouveau « concurrent ! ».
Comme pour les visites classiques, les personnes sourdes et malentendantes auront le choix entre s’adjoindre le guide, ou réserver un appareil pour une visite audioguidée… en langage des signes français (LSF). Un parcours spécialement conçu et baptisé « Dessine-moi un Bouchon ! ».
Avec ce nouveau boîtier électronique, doté d’un GPS ultra-performant et d’un petit écran, découvrez vingt siècles d’histoire à travers les ruelles, les églises et autre places de la cité. « L’objectif est d’apporter une meilleure solution aux personnes en situation de handicap », explique Marc Sebeyran, président de l’office de tourisme.

Deux nouveaux parcours
Parallèlement à cette offre nouvelle, deux autres visites

audio-guidées viennent d’être créées en complément du traditionnel et jusqu’alors unique « Parcours des Chats », qui se limitait au corps du Bouchon. Le « Parcours des Chanoines », aux accents religieux, conduit les curieux au cœur de la tête du Bouchon, de la cathédrale à l’évêché, en passant par l’église Saint-Nizier et l’Hôtel-Dieu.
Les jeunes ne sont pas oubliés avec « Troyes au fil de l’épée », un circuit transversal sur l’ensemble de la ville, où les commentaires sont agrémentés d’animations, d’anecdotes, et de musique « adaptée ». Du rock pour faire djeun’z !

Les tarifs des visites proposées par l’office
Parcours des Chats (corps du Bouchon), Parcours des Chanoines (tête du Bouchon), Au fil de l’épée (juniors)
Adulte : 4 €. (5,50 € auparavant). Les deux premiers parcours combinés : 7 €. (au lieu de 8 €).
Jeunes (-18 ans), étudiants, demandeurs d’emploi, personnes handicapées : 3 €.
Les deux premiers parcours combinés : 5 €.
Dessine-moi un Bouchon (en LSF)
Prix unique : 3
Durée des balades : environ 1 h 30, durée maximum de location : 2 h 30, caution : 50 € ou pièce d’identité.
– Pour les trois balades audioguidées, cinq langues sont proposées : le français, l’anglais, l’allemand, l’italien et une nouveauté avec le néerlandais. Près de 7 000 touristes hollandais sont venus à Troyes en 2009.

– Renseignements au 03 25 82 62 70 (bureau Carnot) ou au 03 25 73 36 88 (Mignard, centre-ville, de début avril à fin octobre)

Source
http://www.lest-eclair.fr © 20 Juin 2010 à Troyes
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.