La main des sourds

UBO. La suite du diplôme langue des signes à la rentrée ?

Les DULSF, diplômes d’université de langue des signes française (LSF), ont démarré à l’UBO en janvier. Actuellement, cette formation spéciale, comportant deux niveaux distincts et reconnus séparément, est unique dans tout le grand Ouest. Son objectif: permettre aux personnes formées

d’avoir une reconnaissance officielle de leurs compétences. Le ministère de l’Enseignement supérieur venant d’annoncer la création, l’an prochain, d’un Capes en LSF, ce diplôme tombe àpic pour les Bretons, étudiants comme salariés. Pour Isabelle Couëdon, responsable pédagogique, le message est clair: «Le besoin en professionnels dans le domaine du handicap auditif sera encore plus grand dans les années à venir si l’engagement ministériel pour mettre en place un enseignement bilingue ?français-langue des signes française? venait à se concrétiser». Ce semestre, seul le niveau 1 a été ouvert. Quinze élèves (trois étudiants et douze salariés) ont ainsi pu profiter des enseignements gestes, linguistique, histoire de la langue, etc. d’une belle équipe et d’interventions régulières de personnes sourdes venant témoigner en langue des signes.

Une formation essentielle mais coûteuse

«Prendre en considération la différence est essentiel, souligne Isabelle Couedon, et savoir communiquer avec des publics spécifiques est toujours un plus dans le monde du travail». Si cette première ébauche de formation est, dans l’ensemble, acclamée de tous, elle pose tout de même problème quant à son coût: 200 EUR en formation initiale et 3.580 EUR en formation continue (en plus des frais d’inscription). L’UBO espère pouvoir reconduire ces cours l’année prochaine. Le niveau 2 doit normalement commencer en septembre, si tous les inscrits sont en mesure de financer leur diplôme. Contact Administration du DULSF 20, avenue Le Gorgeu tél.02.98.01.67.73 (Albert Mévellec).

Source http://www.letelegramme.com © 11 Juin 2010 à Brest

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.