Autodérision et humour de sourds

La famille et les amis des comédiens sourds de la Compagnie du Bonheur se sont retrouvés, en fin de semaine dernière, dans la salle polyvalente Jacques-Villeret, pour les encourager et les applaudir. Et tout le monde s’est bien amusé. Point de formalisme : ils s’annoncent sourds et bien sourds, dans une série de saynètes en langage signé, traduit par une interprète.

Parodie d’accouchement

Les comédiens ont fait le choix de se moquer d’eux-mêmes et des « bons » entendants, généreux, mais pas toujours à la hauteur de leurs difficultés à comprendre le monde des sourds. Avec la parodie d’un accouchement vu par deux hommes sourds, on rit. Mettre en scène la Cotorep, lors du difficile passage de l’orientation professionnelle rêvée par les sourds, ce n’est qu’à moitié drôle et cela fait réfléchir.
Organisée par ISDS (Il suffirait d’un signe) qui fêtait ses dix ans, cette soirée clôturait, en partenariat avec la bibliothèque des Fontaines et l’espace Jacques-Villeret, deux semaines d’informations sur la surdité. Qui avait, à son programmme, des contes signés et ciné-môme, une exposition sur la langue des signes ainsi qu’une conférence « Cinéma silence » animée par Suzanne Gauban (spécialiste de la communication non verbale à l’ISDS), sur le handicap auditif et le monde des sourds.
La Compagnie du Bonheur, théâtre en langue des signes, le jeudi de 18 h 30 à 20 h. Tél. 02.47.42.57.21 ou compagniedubonheur@orange.fr
ISDF, 81, rue de Grammont, 37.200 Tours. Tél. 02.47.37.30.58 et 06.77.16.94.07. Courriel : suzanne.gauban@wanadoo.fr

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr © 29 Avril 2010 à Tours

Source http://www.lanouvellerepublique.fr © 29 Avril 2010 à Tours
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.