A la une

Une association aux multiples facettes au services des sourds

Les nouveaux locaux sont situés 27 rue du commandant Perceval.
Les nouveaux locaux sont situés 27 rue du commandant Perceval.

L’Association départementale pour l’insertion des sourds (Adis) dispose de nouveaux locaux à Chambéry, 27 rue Perceval.

Depuis sa création en 1981, l’Adis est soutenue par le Conseil général de la Savoie pour ses nombreuses initiatives qu’elle n’a cessé d’étendre aux services des sourds. Elle est essentiellement composée de personnes sourdes et entendantes qui oeuvrent depuis bientôt 30 ans pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes sourdes. Les nouveaux locaux ont été acquis en 2008. Le chantier de rénovation a été effectué en grande partie par des bénévoles de l’association. L’Adis est un relais d’information incontournable pour le public sourd. pionnière en la matière, l’association organise ses activités principalement autour de trois grands axes : ADIService qui est un service d’interprètes français – langue des signes. Ce service compte également un accompagnement social, avec l’aide d’intermédiatrice auprès des sourds, que cela soit dans le domaine de la vie personnelle ou professionnelle, de telle sorte à faciliter la communication de l’usager avec son interlocuteur tout en encourageant l’autonomie maximale de la personne accompagnée. On trouvera aussi dans cette organisation, ADISignes qui gère un service de formation offrant des cours de langue des signes, des actions de sensibilisation avec module de l’approche linguistique et culturelle de la surdité, sans compter les activités organisées pour les personnes sourdes atteintes du syndrome de « Usher » (personne cumulant un handicap visuel à leur surdité) afin de rompre leur isolement. Enfin, s’ajoute l’ADISocial qui offre un service de soutien et de conseil dans les démarches des personnes qui le demandent mais aussi un soutien à l’apprentissage du code de la route. L’accompagnement social assure une aide administratif pour les usagers et adapte tous les supports de la communication du service au public sourd, une nécessité primordiale en raison du fort taux d’illettrisme dans la population sourde. « Dans nos locaux de la Maison des Associations, il n’y avait pas d’intimité, pas de place, on ne pouvait pas bouger. Aujourd’hui chacun a son bureau, son espace et peut travailler tranquillement », explique Stéphane Cohen, président de l’Adis. Ce déménagement s’est révélé être une étape indispensable au développement de la croissance de l’association. « Le déménagement a simplement été un passage de l’enfer au paradis ! » explique Bernadette Dupin, directrice, même si le passage de 45 à  227m2  nécessite d’adapter ces locaux de à la spécificité de la surdité, afin de les rendre accessibles. « Ce déménagement a été une question de survie. Nous avons décidé d’acheter ces locaux afin de les aménager en prenant en compte le besoin d’accessibilité spécifique à la surdité ! C’est un déménagement qui permettra d’envisager un avenir plein de projet pour l’Adis», confie Stephane Cohen. Une une nouvelle activité est proposée : la visio-interprétation (à distance) permettant aux sourds de téléphoner.

Renseignements  : adis@adis-savoie.fr

Source : http://www.la-vie-nouvelle.fr © 15 Avril 2010

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.