La main des sourds

Première nationale en langue des signes

Marseillaise

Ptour la première fois en France, des élèves sourds de l’école Jean-Jaurès de Ramonville vont interpréter La Marseillaise en langue des signes, ce matin, à Toulouse, lors de la commémoration départementale du 8-Mai. «Il y avait eu un précédent à Marseille, pour la coupe du monde rugby 2007, mais c’était des adultes», confie Patrice Pawlak, le président de l’ASP Iris, l’association qui depuis plus de vingt ans, se démène pour proposer un enseignement spécifique aux enfants sourds. Dix-sept élèves de CE 1, CM1 et CM2 interprèteront l’hymne national en même temps que la chorale du collège George-Sand de Toulouse.

Depuis la fin des vacances de Pâques, les petits héros répètent chaque jour. «Nous avons été prévenus tardivement de cette opportunité. La préparation a été courte. Heureusement, les enfants l’avaient travaillée l’an dernier, pour la fête de l’école. C’est vite revenu ! Par contre, ils ne pourront pas interpréter le Chant des Partisans. Quand la langue existe, le message passe bien. Mais le texte est compliqué à apprendre par cœur pour des enfants de primaire» regrette Patrice Pawlak.

Les enfants, leurs parents, les enseignants, les accompagnants sont néanmoins «très fiers que la langue des signes soit ainsi mise à l’honneur». «C’est une reconnaissance pour l’école et pour la langue des signes, sa mise en place dans le cursus scolaire n’a pas été facile. Les enfants vont donner une touche personnelle à Marseillaise, sans la tarduire mot à mot. Ils vont pouvoir assister concrètement à ce qu’ils ont appris en cours» confirme Stéphane Aiello, directeur de l’école.

Source : http://www.ladepeche.fr © 08 Mai 2010 à Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.