Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Diseurs de mains et diseurs de mots en démo

Les enfants de La Providence, centre pour jeunes malentendants, ont accueilli hier des petits Argentanais du Secours populaire.

« En langue des signes, on parle avec son visage et avec ses mains : pour dire bonjour, la main droite part du menton et va vers l’extérieur. Merci, c’est pareil. Ça dépend du contexte », explique Réjane Beaufils, aide médico-psychologique au centre de La Providence, qui accueille des enfants malentendants ou souffrant de troubles du langage. Hier, les cinq internes de son groupe ont reçu des petits Argentanais du Secours populaire.

A l’heure des présentations, Alexandre tapote son index sur son visage : ses tâches de rousseur sont devenues son prénom en langue des signes. Maxime, connu pour sa joie de vivre, dessine un sourire sur sa bouche. A son tour, chaque enfant argentanais reçoit une nouvelle identité qu’on dit avec les doigts.

« Ces échanges sont enrichissants », explique Anne Rosbach, animatrice du club des Copains du monde, l’atelier du mercredi du Secours populaire. Chaque semaine, avant le goûter, elle propose aux enfants un temps de discussion sur la solidarité et un atelier ludique.

Autour de la table, enfants entendants et malentendants font le même geste de satisfaction en mangeant des crêpes : « pour dire que c’est bon, on se frotte le ventre ».

Source : http://www.ouest-france.fr © 25 Mars 2010 à Alençon

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.