A la une

Les sourds veulent se faire entendre

l’association2LPE 85” vient tout juste de se créer pour aider les enfants à apprendre la langue des signes à l’école.un vrai plus pour favoriser leur développement personnel et le lien social.

Une belle équipe qui s’entend sur les objectifs à atteindre.

Ils ont voulu se mettre en association pour mieux faire connaître leurs objectifs. sous le sigle “2LPE 85″ , se cache  un titre plus explicite : deux langues pour education à la Roche Sur Yon et en Vendée. Les sourds, et leurs proches , veulent défendre l’apprentissage de langue  des signes. Le constat est sans appel: les jeunes qui apprennent cette langue tôt, sont plus apltes à affronter la vie. Les jeunes, mais aussi leurs entourage, pour faciliter une cohésion.

les responsables de cette association font un constat amer vers les corps médical.”Ils veulent d’abord soigner, proposer quelquefois des implants cochéaires, et pendant ce temps-là, les jeunes ne reçoivent aucun apprentissage de la langue ” L’absence d’apprentissage de la langue prive le jeune de langage à une période cruciale de son développement intellectuel et affectif. Un jeune sourd , parni des entendants , se trouve isolé dans un autre univers. Ce que veut l’association, c’est l’ouverture de classes bilingues (langue des signes et francais) basées sur les compétences langagières qu’apporte la langue des signes et non sur la déficience.

Outil pédagogique

Pour la Presidente , Cécile Salmon, “il s’agit de grouper dans des classes ordinaires des élèves sourds, encardrés par des enseignants et professionnels sourds et entendants, pratiquant les deux langues”. Les négociations actuelles, avec l’académie, vont dans ce sens, et l’association a bon espoir d’être reconnue dans sa démarche. L’association se veut être un outil pédagogique en informant les familles, en les aidants à défendre leurs droits sur la scolarités de leur enfant, en facilitant l’accès à la langue des signes, qui est souvent présentée comme un outil de soin  ou de rattrapage. L’association va également rejoindre la maison de quartier du Val-d’Ornay pour y développer ses activités.

Les parents qui changent de région doivent pouvoir offrir eux aussi à leurs enfants cet enseignement bilingues. C’est pourquoi cette association composée de sourds et d’entendants, est résolument favorable à un regroupement et surtout à un recensement des enfants sourds . En effet, paradoxalement, le nombre exact d’enfants sourds n’est pas connu. Cette situation vient de fait que des enfants sourds sont souvent scolarisés avec des entendants. Autour de la table, paroles pour certaines, gestes pour d’autres, se rejoignenr pour créer une aide attendue .

Pratique : contact par courriel sur bordage.lionel@2lpeyon.fr (professionel sourd), sur coulon.aurelie@2lpeyon.fr (parent d’enfants sourds) , ou sur salmon.cecile@2lpeyon.fr renseignements par téléphone au 0670565098 ou au 0251203061

Source : ?

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.