La main des sourds

« La langue des signes à la portée de tous »

Le langage des signes était au coeur de tous les débats,samedi matin à l’hôtel de ville.

L’association « Faites leur un signe » qui organisait une conférence sur l’avenir de cette langue, a pu compter sur la présence de Sophie Vouzelaud, première dauphine de Miss France 2007, qui souffre de surdité.

Elle est venue porter un message : « Absence de sous-titrage télé dans l’immense majorité des débats en région et au national, aucune traduction en langue des signes sur les plateaux, dans les meetings publics… Les exemples ne manquent pas pour constater l’absence criante d’accessibilité à l’information citoyenne. Nombreux sont les sourds qui n’ont pas accès à la lecture mais qui pratiquent la LSF. L’édition de documents papiers n’est en rien appropriée à la problématique de leur surdité. Il faut que cela change ! » Constat sans concession mais réaliste !

Pour mettre fin aux barrières, la présidente de l’association, Josette Morin, souhaite promouvoir la langue des signes au lycée. La langue est déjà enseignée dans quelques établissements dont Notre-Dame-le-Ménimur à Vannes, mais n’est pas validée au baccalauréat. Et c’est ce que souhaiterait faire évoluer l’association.

Josette Morin espère également augmenter le nombre d’enseignants sourds pour l’apprentissage de la langue des signes. « J’enseigne moi-même cette langue, mais je ne pense pas continuer. J’estime que les personnes souffrant de surdité doivent prendre le relais. Le problème, c’est que je le fais bénévolement et le but serait qu’eux soient rémunérés. Pour cela, nous avons besoin de fonds. »

On estime qu’il faut environ huit semaines d’enseignement pour acquérir les bases de la langue des signes ; en revanche, pour pouvoir s’exprimer aisément, plusieurs années sont nécessaires. « C’est une langue accessible et à la portée de tous », a précisé Josette Morin.

Source : http://www.ouest-france.fr © 12 Avril 2010 à Vannes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.