La main des sourds

Quand les entendants se forment à la langue des signes

Depuis début janvier, chaque mercredi matin, à l’occasion d’une séance qui dure trois heures, les employés communaux, qu’ils soient techniques ou administratifs, ainsi que les élus locaux s’initient à la langue des signes française.

Travaux pratiques pour Danièle Pélata, de l’office de tourisme de Saint-Lizier (assise au centre), face à Christophe Perrin, de l’association Fais-moi un signe

Leur professeur, Christophe Perrin, de l’association fuxéenne Fais-moi un signe, sourd-muet de naissance, apprend donc les bases de cette langue visuelle fondée sur l’observation, la logique et la gestuelle des mains, du visage ainsi que du corps. Le maire Etienne Dedieu nous confie : « Dans notre société, il me semble important de savoir communiquer autrement dans notre quotidien. C’est une bonne approche de la compréhension du monde des sourds et muets, notamment dans un cadre professionnel. Il est bien de sensibiliser le personnel municipal sur ce handicap et permettre ainsi un contact plus facile avec cette frange de la population ». Le premier cycle de cette formation, à hauteur d’une dizaine de séances, s’achève et à l’évidence l’initiation à cette langue, inconnue pour tous, ne fut pas si simple. Mais il était nécessaire que ces futurs interlocuteurs comprennent aussi la langue des signes pour que la communication puisse à l’avenir s’établir.

Source : http://www.ladepeche.fr © 31 Mars 2010 à Saint-Lizier

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.