La main des sourds

Fait divers : les “faux” sourds et muets ont fini par parler

Le stratagème n’est certes pas nouveau. Mais il porte toujours ses fruits.

Un groupe de sans-domicile fixe originaire de Roumanie battait la campagne depuis quelque temps déjà pour récolter des fonds. Les 4 femmes et le seul homme de l’équipe, âgés d’une vingtaine d’années, dotés d’un certain sens de la comédie, se faisaient passer pour des sourds-muets. Et demandaient à ce titre de l’argent pour une association toute aussi imaginaire.

Les démarcheurs ont été interpellés mercredi dernier par les gendarmes de la brigade territoriale d’Orgon. Peu bavards sur le coup, mais face à des éléments objectifs flagrants, les sourds-muets roumains ont fini par parler aux gendarmes qui avaient pris la sage précaution de faire venir un interprète.

Présentés vendredi après-midi à la barre du tribunal correctionnel de Tarascon dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate, ils ont tous été reconnus coupables du chef d’escroquerie en réunion et purgeront une peine de 15 jours de prison ferme aux Baumettes, et 4 mois avec sursis. L’enquête a permis d’établir que le petit groupe avait sillonné tout le sud, notamment l’Hérault, le Gard, le Vaucluse, et, dernière étape, la région de Verquières et d’Orgon, demandant à chaque fois une vingtaine d’euros.

Source : http://www.laprovence.com © 21 Mars 2010 à Arles

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.