L’Ecole des sourds muets de Lambaréné se trouve dans un état de délabrement très avancé

L’Ecole Spécialisée pour Déficients Auditifs du Moyen – Ogooué (ESDA), qui a ouvert ses portes dans la commune de Lambaréné (centre du Gabon), pourrait déposer les clés sous paillasson si rien n’est fait d’ici à la fin de l’année pour la sortir de cette léthargie, a constaté GABONEWS .

Située dans la partie administrative, notamment dans le 2ème arrondissement de la commune de Lambaréné, l’ESDA qui a ouvert ses portes depuis septembre 2005 est l’œuvre d’un promoteur privé, lui-même sourd muet.

L’unique bâtiment abritant l’école, cédé aux apprenants sans aucune condition financière,  a besoin d’une cure de jouvence afin d’offrir aux 12 élèves un environnement adéquat et propice à leur épanouissement.

Les mûrs et toitures vieux de plusieurs années ne répondent plus aux normes  dignes d’une école émergente.

Elle ne bénéficie d’aucune subvention, et ne possède ni d’encadrement, ni de suivi. L’insuffisance de matériels didactiques, tables-bancs et bureau des enseignants se font ressentir à première vue.

Le directeur d’école, Sylvain Rewane, est l’unique enseignant qui soit. Ce dernier a forgé son expérience à l’Institut national des jeunes sourds de Paris (France) pendant un an, avant l’Ecole spéciale pour les enfants déficients auditifs de Yaoundé au Cameroun (7ans) ainsi que l’Association des sourds muets du Gabon durant 5ans.

Le promoteur qui ne manque pas d’ambitions souhaite ajouter au centre de formation des filières coupe et couture, coiffure, pédicure et manucure un bâtiment devant abriter  l’école des jardins de cultures maraichères.

Source : http://www.gabonews.ga © 09 Mars 2010 à Cameroun

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.