Ensemble signons : un pas vers l’échange

0

Envie de signer autour d’un verre ? Une nouvelle association, qui réunit sourds et entendants, organise demain un “ café signe ”, premier de leurs projets.

En LSF (langue des signes française), Stéphanie Bonnet, coprésidente de l’association et Sandrine Rambault, membre du conseil d’administration, vous disent « Ensemble signons ».

C’est une naissance en forme de rencontre : celle de Stéphanie Bonnet, une jeune mère de famille sensibilisée à la langue des signes, et de Sandrine Rambault, présidente de l’association des sourds des Deux-Sèvres. « C’était lorsque j’ai animé mon premier atelier découverte “ signe avec moi ” (1), raconte Stéphanie. Sandrine a animé l’atelier tout de suite avec moi. Et nous partagions la même envie de créer quelque chose qui réunisse sourds et entendants. » Dans l’aventure les rejoint ensuite une autre personne sourde, Gaëlle Marollaud, qui travaillait alors au centre équestre de Bressuire.
Ainsi est née en décembre Ensemble signons, coprésidée par Stéphanie et Gaëlle, un tandem à l’image de l’association, qui souhaite permettre aux sourds et aux entendants d’aller les uns vers les autres, pour échanger et partager.
Pour concrétiser ce projet, elles vont proposer désormais tous les mois un « café signe » à Bressuire : une façon, en toute convivialité, de faire connaissance et de s’initier à la LSF, la langue des signes française. Et d’autres projets vont très vite voir le jour : un après-midi jeux mensuel pour les enfants sourds et entendants, des ateliers de découverte de la LSF auprès des professionnels de la petite enfance, dans les écoles ou les centres de loisirs, des interventions dans les collèges et les lycées, des conférences-débats, des expositions ou encore une pièce de théâtre.
« Nous avons un autre projet, le plus ambitieux, annoncent Stéphanie et Sandrine : ce serait d’ouvrir la première école bilingue français-LSF dans le département des Deux-Sèvres, pour que les enfants sourds puissent poursuivre leur scolarité ici dans les meilleures conditions d’apprentissage. »

(1) Atelier destiné aux parents de tout-petits, pour apprendre à communiquer par signes avec les bébés avant l’âge de la parole, proposé à Bressuire dans le cadre de l’association Parentalité et Partage.

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr © 25 Février 2010 à Bressuire

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.