Histoire « Des mains pour le dire » à Auschwitz

0

L’association Des mains pour le dire a monté une exposition qui retrace l’historique des exclusions qui ont mené aux camps et à l’Holocauste à l’intention des sourds et malentendants. Le même thème est repris aujourd’hui en conférence.

Arlette Hasselbach avec, à sa droite, Doris Steib et sa fille ont préparé l’exposition.

Aux dires de Doris Steib, la présidente de l’association Des mains pour le dire (DMPLD), les sourds et malentendants s’intéressent beaucoup à l’Histoire, mais n’ont pas de références. La Seconde Guerre mondiale permet encore de nombreux témoignages directs. Depuis mardi, l’exposition montée dans le hall de la Manufacture à Colmar traite du thème de la montée du nazisme et retrace l’historique des exclusions pour non-conformité, qu’elle soit physique, philosophique ou religieuse, qui ont mené aux camps et à l’Holocauste.

C’est grâce à la rencontre avec Arlette Hasselbach, présidente de l’association Les amis de la fondation pour la mémoire de la déportation du Haut-Rhin, que cette présentation a pu être mise sur pied. Les premiers contacts ont été noués à Guebwiller lors d’une précédente manifestation. Ce même jour, Claudine Costal-Livramento, étudiante en BTS Tourisme, s’y trouvait avec un professeur. De fil en aiguille, l’idée est née d’organiser un voyage en Pologne -du 21 au 24 mai, à Cracovie et à Auschwitz- qui entrerait dans le cadre de son projet d’étude.

La conférence qui sera donnée aujourd’hui à la Manufacture, avec interprète en langage des signes, préparera au déplacement, en traitant du thème « Auschwitz, comment en est-on arrivé là ? » Elle sera animée par Arlette Hasselbach qui, avec son association, organise régulièrement des visites du camp du Struthof, voire à la demande pour des groupes comme c’était le cas il y a deux ans pour les membres de DMPLD.

Programme du voyage : départ en autocar le soir du 21 mai, arrivée à Cracovie le lendemain et visite guidée de la ville ; nuit en auberge de jeunesse et visite, le 23 mai, du camp d’Auschwitz et du quartier juif de Cracovie, avant de reprendre le bus pour revenir en Alsace le 24. Coût : 323 € en chambre double, repas sur place inclus ainsi que les diverses entrées. Seuls sont à la charge des participants les repas pris en route. Contact : aha68@orange.fr

VOIR L’exposition est visible jusqu’au 25 janvier aux heures d’ouverture de la Manufacture, route d’Ingersheim, à Colmar.

ÉCOUTER La conférence sur le thème « Auschwitz, comment en est-on arrivé là ? » est donnée aujourd’hui à 20 h, salle 0.08, à la Manufacture à Colmar.

Source : http://www.lalsace.fr © 22 Janvier 2010 à Colmar

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.