Luc Chatel rend visite a jeune élèves sourds du Lycées François Truffaut

0

A l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées, le 3 décembre, le ministère de l’Éducation nationale Luc Chatel à souhaité selon lui marquer son engagement en faveur de la scolarisation des élèves handicapés, en mettant en ligne sur son site internet deux reportages vidéo destinés à mieux accompagner les familles. Rencontrant aussi des élèves du sourds et malentendant du Lycée Polyvalent…François Truffaut.

Visite du lycée technologique et professionnel François Truffaut par Luc Chatel rencontrant aussi des élèves du sourds pour assister a un cours de Langue des Signes Française
Visite du lycée technologique et professionnel François Truffaut par Luc Chatel rencontrant aussi des élèves du sourds pour assister a un cours de Langue des Signes Française

Toutefois bon nombre d’association ou le collectif ni pauvre ni soumis rappel que les dernière proposition relative au accompagnement de vie scolaire (AVS) n’ont pas permis de d’améliorer la situation des élèves ou celle des salariés ou la précarité de leur contrat de travail demeure une règle.

Vidéo consultables sur le site education nationale ces deux vidéos, intitulées « Scolariser son enfant handicapé » et « La scolarisation des élèves handicapés », présentent aux parents les différentes possibilités de scolarisation des élèves handicapés. Privilégiant un angle pratique, le premier reportage « Scolariser son enfant handicapé » rappelle aux parents les étapes et les interlocuteurs-clefs pour scolariser leur enfant handicapé : inscription, saisine de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) pour évaluation des besoins de l’enfant et élaboration du plan de compensation, validation du projet personnalisé de scolarisation et décision d’orientation de la Commission des droits et de l’autonomie.

Le second « La scolarisation des élèves handicapés » permet quant à elle de découvrir l’ensemble des possibilités de scolarisation proposées aux élèves handicapés, quel que soit le handicap et à travers les différentes formes d’accueil : scolarisation individuelle en classe ordinaire, scolarisation collective en classe pour l’inclusion scolaire (CLIS) dans les écoles, ou en unité pédagogique d’intégration (UPI) en collège ou en lycée, scolarisation en établissement médico-social.

Celui-ci aura rendu aussi visite dans le 3 décembre a des élèves malentendants et sourds du Lycée Polyvalent François Truffaut en classe et dans le cadre d’un accompagnement individualisé. A cette occasion il a put assisté à un cours d’enseignement de langue des signes française et a la démonstration des ressources numériques adaptées nécessaire pour cette enseignement lui ont été présentées. Luc Chatel qui a rappelé lors d’échange avec les élèves et les professeurs les dispositifs mis en place comme la mise en œuvre de programme de L.S.F généralisé dans les collèges et les lycées depuis la rentrée 2009 et depuis 2008 à l’école primaire. La création en 2010 d’un CAPES en L.S.F et la certification de celle-ci pour les enseignants qui la pratique actuellement. Enfin la mise en place dans les prochains mois d’un pôle ressources en langue des signes française dans chaque académie.

A noté deux jours auparavant le 1er décembre le Ministre Luc Chatel, avait signé une convention cadre avec l’association Autisme France. Convention permettant à l’association signataire décide d’assurer la continuité de l’accompagnement auprès des enfants autistes, en permettant aux auxiliaires de vie scolaire (AVS) arrivant en fin de contrat et étant dotés de compétences particulières de poursuivre leur mission auprès des enfants qui leur ont été confiés. Ces personnels pourront être recrutés par l’association signataire, qui percevra en retour une subvention de la part du ministère de l’Éducation nationale. Formule qui depuis sa mise en place a été fortement critiqué par une grande majorité des associations représentative des personnes en situations de handicap et continue d’affirmer que celle-ci ne répond pas aux difficultés que connait cette profession.

Source : http://www.france-handicap-info.com © 14 Décembre 2010 à Paris

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.