Aimelsf, pour bien s’entendre !

Pour nous, il est essentiel de se retrouver entre sourds, malentendants mais aussi entendants », explique Frédéric Jarnet, membre d’Aimelsf. Pour cette association, créée en 2004, il est nécessaire de « mélanger tout le monde. Depuis un an, il y a un nouveau souffle note Michel Bouyer, le président ». L’association compte désormais 55 membres.

Frédéric Jarnet, un membre d’Aimelsf, en compagnie de Michel Bouyer, le président, signent « entendant et malentendant ».

De nombreuses activités sont organisées, comme du bowling, des soirées jeux ou un atelier chocolat. Pour le cinéma, c’est un peu plus compliqué, car le film doit être sous-titré. Ça l’est encore plus pour les visites de monuments. « On projette d’aller au Château de Versailles, mais on a besoin d’un guide qui connaisse la langue des signes, et ça a un coût », note Frédéric Jarnet.

L’objectif de l’association est simple : les entendants doivent s’ouvrir au monde des malentendants, et vice-versa. « Chacun doit faire des efforts envers l’autre », témoigne Michel Bouyer, lui-même malentendant. Il faut que l’on apprenne à lire sur les lèvres, et eux doivent apprendre le langage des signes ».

Une fois par mois ils se réunissent au Lieu Unique pour échanger, discuter entre personnes malentendantes et entendantes. « Notre vocation est de diffuser le langage des signes, pas de l’apprendre, confesse Frédéric Jarnet. Nous voulons ouvrir ce monde aux personnes entendantes. »

www.aimelsf.fr

Source : http://www.presseocean.fr © 07 Décembre 2009 à Nantes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.