La main des sourds

Juliette Dalle, créatrice de culture

Une passion, cela se partage. Celle de Juliette Dalle, c’est l’art. La jeune plasticienne est ainsi devenue guide-conférencière au musée des Abattoirs de Toulouse. Petite particularité, Juliette Dalle est sourde.

Juliette Dalle, artiste et guide-conférencière en langue des signes.

C’est donc dans la langue des signes qu’elle présente au public sourd les œuvres parfois énigmatiques suspendues aux cimaises de ce musée d’art contemporain. Seulement voilà, après avoir été interdite pendant près d’un siècle, la LSF (langue des signes française) n’est enseignée que depuis quelques années, quand le Français est né il y a plus de mille ans. Le nom des artistes, leur courant, les techniques qu’ils emploient.. .tout un lexique ou presque reste à traduire dans cette langue en train de naître. Voilà ce à quoi elle s’attelle au sein de l’association toulousaine IRIS (Institut de Recherches sur les Implications de la langue des Signes). Pour laisser une trace de cette « parole » volatile et donner aux sourds accès à cette culture commune, Juliette crée des supports pédagogiques vidéo grâce à un logiciel mis au point par l’IRIT (Institut de Recherche en Informatique de Toulouse).
« C’est un complément à la visite, explique-t-elle, quand les gens s’en vont, ils n’ont pas de documents qui leur permettent d’échanger avec leur famille. Nous avons choisi la vidéo car il n’existe pas de traduction écrite de la langue des signes. » L’initiative est d’autant plus cruciale que la LSF est la véritable langue des sourds, 80 % d’entre eux ne sachant pas lire.
Une des causes étantle rôle de l’oral dans l’apprentissage de la lecture écriture. Pour ce projet, l’association IRIS a obtenu le prix coup de cœur lors de la première édition du Prix Handiculture organisé par la ligue de l’enseignement de Haute-Garonne, avec le soutien de la Région Midi-Pyrénées.

http://www.midipyrenees.fr © Octobre/Novembre 2009 à Toulouse

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.