Hep, bébé, fais-moi signe !

0

Christine Chaudouet, instructrice en massages pour bébés, apprend aussi aux parents à communiquer avec eux par signes

Christine Chaudouet est la seule dans l'Aube à proposer un atelier de langue des signes pour bébés : « L'enfant a des choses à dire bien avant de savoir parler », explique-t-elle
Christine Chaudouet est la seule dans l’Aube à proposer un atelier de langue des signes pour bébés : « L’enfant a des choses à dire bien avant de savoir parler », explique-t-elle

Des massages pour bébés à la langue des signes adaptée aux tout-petits, il n’y avait finalement qu’un pas que Christine Chaudouet, une ancienne esthéticienne installée à Verrières, a récemment franchi.
Cette mère de deux adolescents de 19 et 14 ans, qui « adore les bambins… même s’il faut avoir de la patience ! », a démarré son activité à domicile en 2002.
Dûment certifiée par l’Association internationale en massage pour bébé (elle est la seule en Champagne-Ardenne), elle apprend depuis aux jeunes parents à masser leur progéniture comme il convient… pour le plus grand bien des bouts de chou (ces massages permettent « de soulager certains maux déplaisants comme les coliques et les flatulences, de stimuler la circulation sanguine, etc. »).
Petite précision qui a son importance : chez Calinou, les démonstrations sont exécutées sur un baigneur en mousse.
À noter que, depuis peu, elle exerce aussi cette spécialité auprès des 4-12 ans (uniquement en milieu scolaire).

Une ambiance ludique

C’est depuis le printemps dernier que Christine Chaudouet, qui a préalablement suivi une formation à l’association savinienne « Des yeux, des mains », a élargi son activité à la langue des signes avec l’atelier Signe avec moi. « La méthode est arrivée en France depuis peu. La langue des sourds a été spécialement adaptée aux bébés […] Il s’agit d’apprendre des mots aux parents… mais ce n’est pas du bourrage de crâne ! », précise-t-elle.
Le but est de « faciliter la communication entre les parents et l’enfant à un moment où

celui-ci ne parle pas encore », indique-t-elle en n’omettant pas de rassurer ceux qui pourraient tiquer : « Non, il n’y a aucun risque que le bébé prenne par la suite du retard dans l’acquisition de la parole ! » Du reste, ajoute-t-elle, chez le très jeune enfant, « la gestuelle vient naturellement avant de parler ».
Les cours sont donnés dans la pièce que Christine Chaudouet a spécialement aménagée dans le pavillon familial. Ils se déroulent dans une ambiance résolument ludique. L’instructrice, qui joint le geste à la parole, s’aide de comptines et d’objets qu’elle a parfois elle-même bricolés et elle ne manque d’ailleurs pas d’imagination ! Face à elle, la maman, le papa ou les deux ensemble, confortablement assis sur un coussin, tâchent d’assimiler les signes associés à une série de mots usuels : « Bébé », « chien », « bain », « pipi », etc. Des signes et des mots qu’ils restituent ensuite en s’adressant directement à l’enfant.
Les quelques dizaines de signes mémorisés lors des cinq séances recommandées doivent permettre au bambin « de demander ce dont il a besoin, de préciser ce qui lui fait envie, de signifier ses émotions… »
Bénéfice net de la méthode : « Moins de frustration des deux côtés et une relation forcément plus riche. Grâce aux signes, la communication fonctionne dans les deux sens, et découvrir tout ce qu’un enfant a envie de partager est absolument fascinant », parole de maman !
Ces ateliers s’adressent aux bébés âgés d’au moins 8 à 10 mois… « mais il n’est jamais trop tard ni trop tôt. »

– Contact : 03 25 73 94 83.

Source : http://www.lest-eclair.fr © 03 Octobre 2009 à Verrières

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.