Deux mains pour se parler La langue des signes livre ses secrets

0

La propension à parler avec les mains n’est pas l’apanage de nos amis Italiens. C’est même la raison d’être de l’association « Deux mains pour se parler » qui propose un apprentissage du langage des signes à la Maison des

Vous avez dit… « Deux mains… pour… se… parler ».
Vous avez dit… « Deux mains… pour… se… parler ».

associations, rue Maurice-Cerveaux, salle 211. Ce langage, dont les bases ont été jetées au XVIIIe siècle par un ecclésiastique, l’abbé de l’Epée, a permis aux mal-entendants de sortir de leur isolement. Il faut savoir que la société de l’époque – celle du siècle des lumières – refusait aux sourds-muets le statut d’être humain à part entière ! L’association sparnacienne, présidée par Anne Vautrin, dispense un enseignement de la langue des signes française (la LSF), principalement à l’usage des mal-entendants. « La parole s’acquiert par l’audition, la surdité obérant immanquablement l’acquisition du langage. » Mais les cours sont accessibles également à d’autres, qui viennent pour le seul plaisir d’apprendre une langue, d’autres encore, par nécessité, leur profession étant liée à l’audition et au langage. Quatre niveaux d’apprentissage sont proposés par deux professeurs, Jean-Noël Bousquet et David Descotes : le jeudi de 18 à 20 heures (niveau 3), le vendredi de 18 h 30 à 20 h 30 (niveau 2), le samedi de 10 à 12 heures (niveau 5), le mercredi de 18 à 20 heures (niveau 4). Le niveau 1 ne reprendra que début novembre, des places sont encore disponibles.
Pour tout renseignement concernant l’association « Deux mains pour se parler », contacter le 03.26.55.60.93.

Source : http://www.lunion.presse.fr © 05 Octobre 2009 à Épernay

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.