La main des sourds

Lapicque à portée de mains

L’association des sourds et entendants Les Mains pour le dire visitait hier l’exposition Lapicque, dans le sillage du plasticien André Avril. En toile de fond, les impromptus de la compagnie Pyladès, à croiser encore aujourd’hui.

Ils étaient peu de représentants des Mains pour le dire hier matin à suivre la visite d’André Avril au musée d’Unterlinden à Colmar. Hasard du calendrier, c’était en effet la journée mondiale des sourds et l’association tenait au même moment un stand rue des Clefs à Colmar. Huit visites sur trois jours André Avril, plasticien, conférencier au musée national d’art contemporain, intervient depuis 2000 au musée d’Unterlinden, à l’initiative de Anne Buclon, de la société Schongauer, en collaboration …

André Avril, traduit en simultanée par Marie-Jo Bouniol, interprète français/langue des signes devant Le chenal de Saint-Marc la nuit.
André Avril, traduit en simultanée par Marie-Jo Bouniol, interprète français/langue des signes devant Le chenal de Saint-Marc la nuit.

Source : http://www.dna.fr © 20 Septembre 2009 à Colmar

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.