Concerts pour sourds: comment font-ils?

traduction en langue gestuelle

Vinciane et Claire Denamur
Vinciane et Claire Denamur

Les Francos pensent aux personnes à mobilité réduite, aux aveugles, mais aussi aux malentendants: des concerts sont traduits sur scène par des interprètes. Vincent Venet ou Maurane ont lancé cette tradition. Cette année, 5 concerts ont été traduits, ceux de Claire Denamur, Stanislas, Peps, Bénabar et Adamo. Sept interprètes se relaient pour préparer et se mettre dans la peau des artistes pour faire vivre ces concerts aux malentendants. Comme Vinciane Sauren, qui avait ouvert le bal avec Claire Denamur: “ J’ai été agréablement surprise malgré le gros stress. Il y avait beaucoup de monde, une belle ambiance. ” Pas évident pour les artistes d’accueillir une inconnue sur scène: “ Il faut ne pas trop se mettre en avant. Mais ici, c’est Claire elle-même qui m’a demandé de bouger, d’en rajouter. ”

En moyenne, 8 heures d’exercices sont nécessaires pour préparer une seule chanson. Encore faut-il avoir les textes, les mélodies, et savoir comment le chanteur se comporte sur scène. “ Pour Bénabar, j’avais été le voir à Couleur Café. […]On a peu de retours des malentendants eux-mêmes, mais très souvent les artistes sont étonnés, il y a des jeux de regards entre nous sur scène, ça fonctionne bien. […]Je sens souvent les regards du public qui voyagent de l’artiste vers moi, et vice-versa. Les gens sont intrigués, mais ça les intéresse, ils sont curieux. ”

Source : http://www.sudpresse.be © 22 Juillet 2009 à Belgique

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.