A la une

Manifestation pour la langue des signes

Début juillet 2009, des manifestants se sont réunis à Toulouse, devant la préfecture de Haute-Garonne, pour défendre l’enseignement en langue des signes (ou LSF, pour ‘Langue des Signes Française’).

L’objet de la manifestation : la survie de l’IRIS, l’Institut de Recherche sur les Implications de la langue des Signes (www.iris-lsf.fr). Cette association a créé un dispositif d’enseignement bilingue langue française/langue des signes, de façon à ce que les malentendants profitent du même enseignement que tout un chacun, et ce de l’école maternelle à l’université (création d’une filière bilingue complète).

Or, comme le précise Lionel Vinet, membre du conseil d’administration de l’IRIS, “75% des enfants sourds et muets souffrent d’illettrisme”. Ainsi, l’enseignement en langue des signes est un enjeu d’importance. L’IRIS a assumé ce rôle, des années durant, notamment en mettant à disposition de l’Éducation nationale des professeurs formés à la langue des signes.

Mais la structure, endettée, est menacée de fermeture. Pourtant, la “loi n°2005-102 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées” prévoit que les enfants handicapés soient inscrits dans leur école de quartier.

Source
http://hades-presse.com © 14 Juillet 2009 à Toulouse
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.