Les clefs du bavardage silencieux

La langue des signes est une langue à part entière, pourtant elle a souvent été interdite par le passé. Ce n’est qu’après mai « 68 » que les minorités linguistiques et la langue des signes ont été reconnues ; et il faudra attendre 1977 pour que se développe l’enseignement en langue des signes. Cependant, il existe peu de structures bilingues. À Bagnères, nous avons la chance d’avoir Pascale Dossetto. Pascale est formatrice en langue des signes et traductrice, mais on dit plutôt « interface de communication ». Elle accompagne les adultes sourds dans leurs démarches quotidiennes. En regardant des personnes sourdes discuter, qui n’a jamais été captivé par le mystère de ces dialogues silencieux ?

Si vous avez envie d’apprendre ce langage, n’hésitez pas à contacter Pascale. Elle anime des ateliers découvertes pour les enfants, dispense des formations pour adultes (6 personnes minimum) et reste ouverte à tous projets. S. B.

Pour plus d’informations : pascale.dossetto@laposte.net

Source http://www.ladepeche.fr © 30 Juin 2009 à Toulouse
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.