La main des sourds

Séverine rend la culture accessible aux sourds

Séverine Garcenot « adore le relationnel ». Curieuse et généreuse de nature, elle incarne la joie de vivre qu’elle souhaite mettre « au service des handicapés ». Étudiante en BTS tourisme au lycée Sacré-Coeur, elle a réalisé une action originale en leur faveur, afin de « rendre la culture accessible à tous ».

Elle a organisé au château d’Oudon « des visites pour des sourds ou malentendants de façon à rendre la découverte aussi riche que pour les valides ». Deux personnes maîtrisant la langue des signes l’ont aidée. Elle a aussi mis en place « des supports visuels » pour faire comprendre des mots spécifiques tels que mâchicoulis, par exemple. Elle a elle-même encadré les visites, en tenue de dame du Moyen Âge.

Séverine Garcenot a construit son projet par étapes depuis septembre. L’idée lui est venue d’une expérience qu’elle a vécue à la Cité des congrès de Nantes en qualité d’accueillante. Elle a invité son public « via des associations de malentendants ». La démarche, jugée concluante, « sera reconduite » au château d’Oudon et reprise par des professionnels.

Mais la jeune étudiante ne s’arrête pas là : elle met au point une formule analogue pour « recevoir, à partir de septembre, des malvoyants à l’aide d’un livret en braille thermoformé » qu’elle vient d’élaborer.

Source http://www.ouest-france.fr © 14 Mai 2009 à Nantes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.