Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Le week-end agité de jeunes sourds-muets

Venus de la région parisienne, ils ont volé dans des magasins de surf et agressé un vendeur

C’est à une sacrée razzia que s’est livrée, le week-end dernier, à Anglet, une bande de jeunes gens de 16 à 20 ans, originaires de trois départements de la région parisienne, et qui ont tous la particularité d’être des sourds-muets.

Ces huit jeunes gens étaient venus passer le week-end sur la Côte Basque pour profiter des joies de la plage. Mais ils avaient aussi des intentions beaucoup moins avouables. Dès vendredi soir, dans le taxi qui les emmenait à leur hôtel, certains ont commencé par dérober le téléphone portable du chauffeur.

Et le lendemain ils se livraient ensemble à des rapines dans deux magasins de la Chambre d’amour spécialisés dans le surfwear, volant en abondance shorts de bain, planches de body-board, serviettes, lunettes de soleil, claquettes, etc.

Dans l’un de ces magasins, les jeunes gens ont pu agir sans que personne ne s’aperçoive de leur manège. Mais dans le second un vendeur les a surpris en flagrant délit et a voulu les empêcher de continuer, immobilisant l’un d’eux d’une main ferme. Cela lui a valu de recevoir un coup de poing dans la figure et d’avoir un pouce cassé, entraînant une interruption temporaire de travail de 15 jours.

Alors qu’ils étaient rentrés à leur hôtel, l’un des jeunes malandrins s’est aperçu qu’il avait oublié son sac dans le dernier magasin. Avec ses comparses il a trouvé tout naturel d’y retourner pour récupérer son bien. Mais, entretemps, la police avait été prévenue et a mis la main sur la petite bande. Du moins sur cinq de ses membres sur huit, les trois autres s’étant déjà évaporés dans la nature.

On ne peut pas dire que les policiers de Bayonne aient souvent l’habitude d’interroger des sourds-muets. Ayant beaucoup de mal à trouver un interprète ils ont été obligés de faire appel à des enseignants d’une école connaissant la langue de signes. Mais ce ne fut pas, semble-t-il, un interrogatoire des plus faciles !

Placés en garde à vue, les cinq sourds-muets ont été relâchés et feront l’objet, en juillet, d’une convocation judiciaire.

Source http://www.sudouest.com © 21 Mai 2009 à Anglet
3 commentaires
  1. fgsg dit

    quelle honte!!!! qu’ils aillent en prison!

  2. Mala01 dit

    Bravo ! Quelle honte !!! En plus, ça nous rend des boules car après ce genre de problème, on verra des sourds comme des mauvaises images !!!

  3. Jief dit

    Ca explique les nombreuses absences des parisiens de la fête de Bayonne…

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.