La main des sourds

Une solution pour les sourds et malentendants

« La déclaration d’impôts pour les sourds et malentendants, c’est la cata ! » L’interprète en langue des signes française, Véronique Bidoc, force le trait. Devant les difficultés que pose le remplissage du document,

elle tiendra une permanence spécialement dédiée aux personnes ayant des problèmes d’audition avec les services des impôts le 27 mai. Cette initiative, débutée l’année dernière, est ainsi reconduite. Une nécessité. « Avec la déclaration préremplie, ils ne savent pas forcément ce qu’ils signent », explique l’interprète, également présidente de l’association sud-axonaise 1001 signes. « Nous avons, l’an passé, un homme qui ne savait pas qu’il pouvait déduire sa pension alimentaire. Il a payé durant des années… »
Pourquoi avoir besoin de traducteur ? « Pour les sourds, la communication est surtout basée sur le mouvement des lèvres, la langue des signes. À l’écrit, leur base est plus restreinte. D’autre part, au niveau du vocabulaire, certains mots doivent être expliqués autrement. » Les abattements et autres réjouissances…

Permanence pour les sourds et malentendants le 27 mai à la mairie de Blesmes à 17 heures. E-mail : veronique020362@hotmail.fr

Source http://www.lunion.presse.fr © 09 Mai 2009 à Blesmes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.