A la une

Websourd. Des formalités par interprète interposé

Les sourds et malentendants avaient rendez-vous, hier soir, au bureau des formalités administratives de la mairie. Ils venaient découvrir le nouveau dispositif WebSourd mis à leur disposition.

Michel Le Bouard a apprécié la confidentialité du bureau où est installé le dispositif.

Une quinzaine de sourds et de malentendants étaient à la mairie, hier soir, curieux de tester un nouveau dispositif de visio-interprétaîion à distance. Websourd leur permet désormais de communiquer en Langue des signes française (LSF) pour effectuer des démarches administratives.

Traduction simultanée
En clair, la personne sourde est reçue par l’agent administratif. Celui-ci se connecte par Internet au service Websourd et entre en communication avec un interprète en LSF. La conversation s’établit  la personne s’exprime en LSF devant la webcam. Sa question ou ses remarques sont traduites, en temps réel, par un interprète qui se trouve sur une plateforme d’interprétariat à Lille, Bordeaux ou Toulon. Le fonctionnaire répond dans un micro et ses propos sont traduits à leur tour par l’interprète que les sourds voient sur l’écran. « Vous, c’est l’écran, moi c’est le micro », plaisantait le préposé à la démonstration.

Un espace intime
Même si Websourd, hier soir, s’est montré très capricieux lors de la connexion, freinant les essais, les sourds et malentendants étaient ravis de l’initiative, c C’est important, pour nous, cette accessibilité pour accomplir nos démarches. C’est tellement contraignant et humiliant de s’exprimer sur des bouts de papier ou de recourir systématiquement à un tiers », remarquait Jean-Pierre Tafzi, de l’association La main qui parle. « J’apprécie beaucoup le côté confidentiel du petit bureau. La langue de’s signes intrigue toujours et c’est parfois un peu gênant. Ici, c’est un espace privé », remarquait Michel Le Bouard,

Accès libre sans rendez-vous
II était curieux de savoir comment établir un passeport biométrique, lui qui habite Ploemeur. Dominique Cany, élue chargée, entre autres, des personnes handicapées et de l’accessibilité, assurait: « Ce dispositif sera à la disposition de tous, d’autant que les demandes de ces nouveaux passeports se feront à Lorient». Elle insistait également sur la gratuité du service. Reste désormais à faire connaître Websourd aux personnes intéressées et, s’il obtient toute satisfaction, à étendre son installation dans d’autres administrations.

> Pratique
Les services Websourd sont accessibles sans rendez-vous, du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h. Accès gratuit.

Source : Le telegramme © 07 Mars 2009 à Lorient

Merci à J-P.Tafzi pour info

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
ajax-loader
Fermer

Adblock détecté

Cher lecteur, Vous voyez cette page car votre bloqueur de publicité est activé. Veuillez le désactivez puis cliquer sur "Accéder à Sourds.net" Pour vous remercier.