Un centre de formation unique pour les sourds

0

Un centre AFI, association formation insertion, pour sourds et malentendants, a été inauguré vendredi en présence de nombreux chefs d’entreprise et d’élus. Il est situé au Sourn, zone de Tréhonin.

M. Franville, vice-président de lAFI, et son épouse, bénévole,à larrière-plan, M. Pichereau, formateur, Sylvain Auber président et interprète, Joël Le Franc entreprise Bleu marine, deux représentantes de lentreprise partenaire Retritex.
M. Franville, vice-président de l'AFI, et son épouse, bénévole,à l'arrière-plan, M. Pichereau, formateur, Sylvain Auber président et interprète, Joël Le Franc entreprise Bleu marine, deux représentantes de l'entreprise partenaire Retritex.

Questions-réponses

Pourquoi ce centre ?

Les parents de Sylvain Auber étaient sourds. Il est à l’initiative de cette création « Dans le monde du travail où j’étais, j’ai assisté à des scènes d’injustice avec des travailleurs handicapés. Il s’agit de mettre un savoir-faire dans le monde du handicap, de devenir partenaire et interlocuteur des entreprises voulant agir pour une population en mal de reconnaissance, d’oeuvrer pour la différence. »

Quelle formation sera proposée ?

Le centre sera le seul en France dans le domaine de la logistique à former les malentendants. Les jeunes apprendront à comprendre le fonctionnement des opérations nécessaires à la bonne circulation des marchandises, de leur production jusqu’à leur consommation (réception, stockage, expédition).

Comment se déroulera l’apprentissage ?

Assuré par M. Pichereau, il se fera sous la forme de stages de 150 heures. Une formation d’une semaine pour l’obtention des CACES 1, 3 et 5 de la R389 (chariots automoteurs de manutention) est incluse dans le stage.

Quel rôle jouera l’association ?

Elle ne se contente pas seulement de former mais elle prend en charge les travailleurs handicapés, les place, les accompagne au départ mais aussi au cours de leur déroulement de carrière. « Nous avons pour vocation aussi de participer activement à la vie sociale extraprofessionnelle du travailleur si le besoin s’en fait sentir. »

Quels liens avec les employeurs ?

Un premier rendez-vous est fixé avec l’employeur pour recueillir les informations nécessaires aux éventuels postes susceptibles de convenir au candidat.

Après un accord, un essai sur le poste choisi pourra être envisagé. Un interprète interviendra pour expliquer au personnel proche du futur employé les caractéristiques du handicap. Au moment de l’embauche, le travailleur sera accompagné une heure ou deux heures. La collaboration de l’entreprise entre dans le cadre des Agefiph.

Pour tous renseignements, il suffit de le contacter au 06 99 93 67 02.

Source : http://www.pontivy.maville.com © 09 Mars 2009 à Pontivy

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.