La main des sourds

Langue des signes

Soirée spéciale consacrée aux sourds ce mardi. Le message : on peut tous vivre ensemble et s’accepter

Le film de ce soir a été écrit par Sandrine Herman, elle-même sourde de naissance. Elle en est aussi lhéroïne.
Le film de ce soir a été écrit par Sandrine Herman, elle-même sourde de naissance. Elle en est aussi l'héroïne.

On n’en est pas encore là : le Portugal a inscrit dans sa constitution l’usage du langage des signes. La France, elle, accuse un important retard. Le documentaire que France 5 a programmé ce soir, « Sourds et Malentendus », et le débat qui suivra sont destinés à donner une visibilité à la communauté de celles et ceux qui n’entendent pas. Ou mal.

Une autre voie

Le film qui ouvre la soirée a été écrit par Sandrine Herman, qui en est également l’héroïne. Sourde de naissance, elle a choisi de raconter son histoire avec la volonté de nous faire partager sa vision du monde avec un regard de l’intérieur.

L’idée est de suivre son parcours de la naissance à l’âge adulte et, au fil des témoignages, de découvrir un univers où rien n’est facile. Le regard des autres, la scolarité, les apprentissages, la rééducation, la socialisation. Tout conduit à vouloir réparer cette petite fille, à faire en sorte qu’elle se rapproche de la norme : entendre et parler.

Mais le film pose la question de la possibilité d’une autre voie. D’où la proposition d’une rencontre avec un monde où la langue des signes est bien vivante, où la langue est porteuse d’identité, d’histoire et de culture. « Il n’y a pas deux mondes, affirme Sandrine. Les sourds et les entendants peuvent vivre ensemble et s’accepter avec leurs différences. » Un discours à recevoir sans réserves.

Sur France 5 ce soir à 20 h 35.

Source : http://www.sudouest.com © 03 Mars 2009 à France

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.