La main des sourds

Les silencieux, Chroniques de vingt ans de médecine avec les Sourds ( Jean Dagron – Presse Pluriel ) (AP-HM)

Dans son dernier livre, le Dr Jean Dagron, qui anime l’unité d’accueil en langue des signes de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille, réclame pour les Sourds l’égalité dans l’accès aux soins.

“La surdité est une bulle de verre invisible qui isole du reste de la société”, explique ce médecin “signeur” qui a initié la première consultation en langue des signes à la Salpêtrière en 1994. Emaillé d’exemples précis, de situations vécues, le livre illustre l’incompréhension qui règne encore entre Sourds et soignants, même bardés de bonnes intentions.
Trop souvent la consultation est pour la personne sourde une expérience humiliante, frustrante. Sans interprète, il ne peut « expliquer ses maux à un médecin, avec ses propres mots, comprendre ses explications ».

Une population mal soignée
Même si la France manque de données chiffrées, le niveau de soins des Sourds est largement inférieur à celui de la population générale, faute d’information et de prévention : surpoids, cholestérol, diabète, maladies cardiaques, respiratoires, gastro-intestinales…
Afin de réduire le taux de césariennes, beaucoup plus élevé que la moyenne, l’équipe du Dr Dagron a mis en place une préparation à l’accouchement en langue des signes.

500 patients sourds

Depuis 2003, l’AP-HM a accueilli 500 personnes dans les deux unités d’accueil et de soins des patients sourds en langue des signes, situées à la Conception : médecine générale et santé mentale. Il existe aussi une filière de soins dans tous les établissements, en particulier maternité, oncologie, ophtalmologie et hospitalisation à domicile.

Contact : jean.dagron@ap-hm.fr

Source : http://www.informationhospitaliere.com © 26/11/2008 à Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.