Un dictionnaire à l’usage des sourds-muets cambodgiens fait ses premiers signes en ligne

Deux rapides mouvements des doigts simulant le vol hésitant d’une libellule, un coup de poing suivi d’un frémissement et d’une ondulation de la main pour représenter un feu d’artifice… Le dictionnaire numérique de langage des signes khmer, mis en ligne récemment par l’association d’aide à l’enfance défavorisée au Cambodge Krousar Thmey et l’Institut des jeunes sourds de Bourg-la-Reine en France, propose gratuitement aux internautes de plonger dans un univers étonnamment poétique. Mais là n’est pas son objectif : cet outil ludique et pratique permet aussi et surtout d’accéder en quelques clics à des centaines de mots en khmer, français et anglais et à leurs équivalents en langue des signes khmère, via des petites vidéos explicatives. Une première au Cambodge, qui vient compléter judicieusement la désormais longue liste des dictionnaires khmers en ligne.

D’Abréviation à Yeux
Créé sur le modèle du répertoire lexical numérique français mis en place dès 2000 par l’Institut des jeunes sourds (IJS) de Bourg la Reine, le dictionnaire numérique de Langue des signes khmère (LSK) est en ligne depuis le mois de décembre 2008, dans une version “Bêta”, qui comporte déjà quelque 220 références, d’ “Abréviation” à “Yeux”, et sera progressivement étoffée.

Les partenaires de ce projet, destiné prioritairement aux jeunes sourds et malentendants cambodgiens pris en charge par l’ONG Krousar Thmey mais aussi à un large public grâce à sa diffusion sur Internet, ont opté “pour une infrastructure minimaliste”, souligne sur son blog Nicolas Anquetil, professeur des Arts appliqués à l’IJS de Bourg-la-Reine et principal concepteur technique de cet outil.

Simple comme un clic
Le but, raconte cet enseignant français, était de faire simple, selon le principe cher aux concepteurs informatiques “Less is more” [une structure minimale pour un maximum d’efficacité], et de permettre à quiconque, sans “aucune compétence informatique préalable”, d’en user aisément.

L’interface du lexique de l’IJS a été adaptée à la fois pour intégrer les spécificités de la langue khmère et pour faciliter l’utilisation de cette application au Cambodge. Elle peut ainsi être installée, à partir d’une version CD-Rom, sur n’importe quel PC et être ensuite consultable avec un simple navigateur, comme n’importe quel site internet, même sans être connecté au réseau. De même, vidéos et sons ont été optimisés pour une utilisation en ligne aisée sans qu’il soit nécessaire d’être équipé d’une connexion haut débit.

Il suffit donc d’un clic dans un menu déroulant pour choisir à partir d’une liste alphabétique un mot, en khmer, en français et en anglais, et découvrir sa traduction en langue des signes khmère. Chaque terme est associé à une séquence vidéo dans laquelle un jeune homme ou une jeune femme effectue les gestes correspondants en LSK, tandis qu’une voix off prononce le mot en khmer. Le tout est accompagné d’un petit dessin détaillant les mouvements à réaliser et, dans la partie khmer-LSK, d’une définition, de précisions sur l’emploi de l’expression et d’une phrase en guise d’exemple.

A le découverte d’une langue et d’une culture
Ce nouvel outil donne un petit aperçu de l’immense travail effectué par l’ONG Krousar Thmey depuis 1994, qui scolarise des enfants cambodgiens sourds et muets et a élaboré une langue des signes adaptée au khmer et à la culture cambodgienne. Il offre aussi à des non-initiés, familiers ou non du Cambodge, l’occasion de découvrir un langage d’une grande richesse, à la fois profondément ancré dans la culture khmère et universel.

Le néophyte prendra ainsi plaisir à apprendre à dire avec les gestes des expressions telles que le très imagé “collier de fleur”, l’emblématique “solidarité”, la frétillante “crevette” ou la mortifère “réputation” qui, sans faire de “vacarme”, est lourde de sens !

Un très bel usage, simple et utile, des nombreuses possibilités qu’offre désormais l’univers multimédia, porteur d’…

De nombreux autres dictionnaires de langue khmère sont également disponibles sur le Net

– Le formidable annuaire des dictionnaires, Lexilogos, propose un choix appréciable : dictionnaire de khmer moderne, dictionnaires cambodgien-français dont ceux de Jean Baptiste Bernard (1866) et de Joseph Guesdon (1930), lexiques sonores par thème, cours de lecture, d’écriture, de grammaire et, en prime, le texte de la Déclaration universelle des droits de l’Homme en khmer.

– Un dictionnaire khmer-français-khmer est édité et publié gratuitement sur le site Angkor Planet , sur lequel on peut aussi découvrir de surprenantes et colorées représentations d’un Angkor de rêve
– Un groupe de Khméro-Californiens, avec la collaboration de jeunes Phnompenhois, a mis en place un dictionnaire numérique anglais-khmer lui-aussi gratuit

Source : http://ka-set.info © 30 Janvier 2009

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.