Un sourd peut passer un coup de fil

0

Samedi après-midi, sourds et malentendants étaient nombreux à découvrir les nouvelles technologies de télécommunications.

Victor Abbou est sourd lui-même. Il a expliqué aux sourds, malentendants et entendants les derniers procédés de télécommunications.
Victor Abbou est sourd lui-même. Il a expliqué aux sourds, malentendants et entendants les derniers procédés de télécommunications.

Les quelque 80 sourds et malentendants, présents samedi après-midi, dans l’amphithéâtre du Lycée Touchard, n’avaient d’yeux que pour lui, Victor Abbou. Sourd lui-même et animateur pour Viable France, l’homme était venu présenter les services de cette entreprise, spécialisée dans la télécommunication pour les sourds et malentendants.

En langues des signes, il a ainsi expliqué le fonctionnement du centre de relais téléphonique de Viable, grâce auquel un sourd peut désormais passer un appel téléphonique. Le procédé est simple : le sourd contacte à distance, via son ordinateur équipé d’une webcam, ou bien via un vidéophone, un interprète présent au centre, qui se chargera ensuite de contacter l’entendant par téléphone, pour lui traduire.

L’association « Des mots plein les mains » est à l’origine de cette conférence. « On ne veut pas spécialement faire de la publicité pour Viable. Il existe d’autres entreprises comme celles-ci, en France. Mais, au moins avec eux, on est sûr qu’il y a une éthique derrière », précise Pierre Lorilleux, vice-président.

Avant de rappeler que les sourds et malentendants du département n’ont toujours pas d’interprètes mises à leurs dispositions. « On doit organiser une table ronde avec la DDASS, mais c’est un peu compliqué de réunir toutes les associations ». Affaire à suivre.

Source : http://www.lemans.maville.com © 26 Janvier 2009 à Mans

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.