La grève se poursuit à la Persagotière

0

Grève, reconduite aujourd’hui, à l’Institut La Persagotière à Nantes. Un établissement pour enfants sourds, malentendants ou souffrants de troubles du langage. La mobilisation’ a commencé hier. « On veut préserver la qualité de prise en charge des usagers », souligne Alain Thébaut, secrétaire de la section Cfdt, Santé Sociaux. Le personnel, éducatif, pédagogique et médical, demande notamment, davantage de remplacements des professeurs spécialisés. il Pour l’heure, selon le syndicat, les f départs en retraite ne sont pas rem-• placés. Dans (e budget 2009. il est prévu un poste en moins d’éducateur spécialisé, L’institut, qui accueille des jeunes en internat, a un agrément de 20 places. « On est en dépassement de 14 places », dit le syndicat. Dans les revendications également : la diminution de la précarité. « Actuellement, l’institut emploie des personnes qui connaissent là langue des signes mais n’ont pas de qualification. Et il y a un gros turn-over de ce personnel. On aimerait qu’ils aient un vrai statut. » Une délégation a été reçue hier par la direction. Sans que.les deux parties se mettent d’accord.

Source : Ouest-France © 27 Janvier 2009 à Nantes

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.