Handicap – Le langage des signes dans les aéroports de Paris

0

Près de 400 agents d’accueil des Aéroports de Paris vont apprendre à communiquer avec les passagers sourds et malentendants.

Depuis quelques jours, Aéroports de Paris (ADP) organise pour ses agents d’accueil des ateliers d’aide à la communication afin de les initier à la langue de signes française (LSF). « Cette formation permet à nos agents de mieux connaître les besoins de nos clients sourds ou malentendants. Ces ateliers complètent notre dispositif d’accueil des personnes handicapées ou à mobilité réduite, défini en étroite collaboration avec les associations », explique François Rubichon, directeur général délégué d’ADP.

Les séances débutent par des exercices d’échauffement des mains et du visage. Puis les agents répètent en langue des signes l’alphabet, les chiffres et les signes utiles à l’activité aéroportuaire. Le formateur invite les agents à trouver la bonne gestuelle pour exprimer instinctivement une idée.

Les mises en situation, sous forme de petites conversations, vont leur permettre d’apprendre à accueillir, informer et orienter les passagers sourds. Chaque agent reçoit ensuite un DVD qui lui permet de répéter chez lui les gestes qu’il a appris. Les agents peuvent poursuivre cette initiation par une formation complémentaire d’apprentissage de la langue des signes française.

Ces formations s’adressent principalement aux agents d’accueil, mais tous les salariés d’Aéroports de Paris susceptibles de rencontrer une personne sourde ou malentendante dans les terminaux peuvent en bénéficier. Réglementation européenne Cet atelier s’intègre dans le cadre de l’application de la nouvelle réglementation européenne concernant l’accueil des personnes handicapées et à mobilité réduite (PHMR).

Quatre des principales associations de PHMR ont collaboré avec Aéroports de Paris pour préparer ces modules de sensibilisation à l’attention des agents d’accueil : l’APF (Association des paralysés de France), le MDSF (Mouvements des sourds de France), l’APAM (Association pour les personnes aveugles ou malvoyantes), et l’UNAPEI (Union des associations de parents et amis d’enfants inadaptés). En 2008, 275 agents commerciaux à Paris – Charles-de-Gaulle et 125 à Paris-Orly ont suivi un programme de sensibilisation pour développer un accueil de qualité par une meilleure compréhension des différentes déficiences ou handicaps : visuelle, motrice, auditive et mentale.

Source : http://www.francesoir.fr © 26 Décembre 2008 à Paris

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.