Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Vivre avec un handicap ne doit pas être synonyme d’exclusion

Ils ne veulent pas que leur différence soit un obstacle au quotidien

Ils sont malentendants,muets ou déficients mentaux mais tentent de mener une vie comme tout le monde. Ils ne vous parleront jamais de handicap, mais juste de différence.

Récemment, ce sont des salariés de lOccitane qui ont eu la possibilité de suivre un cours de langue des signes prodigué par lassociation Initiale
Récemment, ce sont des salariés de l’Occitane qui ont eu la possibilité de suivre un cours de langue des signes prodigué par l’association “Initiale”

Au centre d’aide par le travail, situé dans la zone Saint-Joseph, une soixantaine de déficients mentaux travaillent dans les ateliers du Fournas pour des entreprises manosquines, qui ont décidé de leur accorder leur confiance. Plus qu’un moyen d’insertion, un véritable lien social.

Si la parole est d’argent et le silence est d’or, les malentendants, eux, donnent la parole à leurs mains. La langue des signes leur permet de communiquer et, de plus en plus d’entendants décident d’entrer dans leur univers..

Une façon d’écouter ce qu’ils ont à dire parce que vivre avec un handicap ne doit être synonyme d’exclusion.

Source : La provence – 23 Novembre 2008 à Manosque

Merci à A-M.DEROZIER pour Info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.