“Maman, on a eu un prof de hip-hop sourd et muet”

Provisoirement absent pour la semaine, Alexandre Lesouef, prof de hip-hop au chateau de l’argues pour le conservatoire du Grand Avignon avait bien fait les choses pour que ses élèves ne manquent pas leur apprentissage préféré: il avait garanti qu’il serait remplacé par un prof “tout aussi compétent,”

 La pédagogie par limitation : en silence, les élèves ont apprécié lenseignement du spécialiste
La pédagogie par l’imitation : en silence, les élèves ont apprécié l’enseignement du spécialiste

C’est donc en totale confiance que les élèves inscrits aux cours de la semaine se sont présentés, impatients de pouvoir discuter avec ce fameux remplaçant.

Mylène, 13 ans Elève en 4e au collège Jules-Verne Je me suis inscrite au cours de hip hop pour me détendre du stress de semaines. Cest extraordinaire ce quon a faite avec Adamo, et tout ça dans le silence total !
Mylène, 13 ans Elève en 4e au collège Jules-Verne “Je me suis inscrite au cours de hip hop pour me détendre du stress de semaines. C’est extraordinaire ce qu’on a faite avec Adamo, et tout ça dans le silence total !”

 

Signature dautographes sur feuilles explicatives du langage des signes

Une courte leçon en langue des signes
Compétent, Adamo Sayad, c’est son nom, ne pouvait que l’ètre : tous ceux qui ont suivi il y a deux ans sur France 3 la retransmission de l’Eurovision, au cours de laquelle son art était présenté en exergue de l’émission, ont peu apprécier l’immense étendue de son talent d’artiste du hip hop. Et pourlant, notamment au cours de vendredi soir, les discussions espérées sont tombées d’elles-memes, Pas un mot, des gestes, un feutre, un tableau de conférence : le remplaçant est totalement sourd et muet. Le cours commence par une courte leçon en langue des signes :”oui,non,ça va!” Quelque peu désorienlés, les élèves essaient maladroitement d’imiler ses mains et ses doigts qui forment le langage. Comment un prof sourd et muet peut-il enseigner le hip hop ? Plus encore, comment peut-il-percevoir la musique, s’il ne l’enlend pas!

Sourd et muet, mais ni aveugle ni manchot, le prof installe un CD, le rythme jaillit, dont il perçoit les vibrations, et le miracle se fait sous la forme d’une “démo” bluffante de précision et d’expressivité.

Pédagogue, Adamo Sayad n’a nullement l’intention de faire faire à ses élèves d’un jour tout ce qu’il leur montre. La musique est arretee, et l’apprenfissage passe par la décomposition des mouvements et l’imilation. Une imitation si parfaite que méme les bouches, instinctivement, se taisent: d’ordinaire si animé, le cours de hip hop se passe dans un silence étonnat. Et donne le sentiment de mieux travailler encore, tant il est vrai que dans bien d’autres, l’effort de concentration passe d’abord par le silence.

Adamo Sayas
“Le langage des signes s’exprime avec les mains, le visage, le corps”, explique Adamo Sayas, chansigne”(chant à l’aide de la langue des signes française), danseur hip hop, intervenant régulier au CCAS de Sélestat (Bas-Rhin) pour la Compagnie “Art Sourds”.
> Contact, Tél/Fax 03 88 82 25 99 et 06 84 55 07 76? e-mail : artsourds@hotmail.com

https://youtu.be/ZAlG_ekkQ8k

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.