La première dauphine de miss France rencontre son public

0

Vendredi dernier, Sophie Vouzelaud était à Cora pour dédicacer son livre racontant sa vie et son parcours, de petite fille souffrant d’un handicap de naissance à première dauphine de miss France avec plein de projets dans la tête.

Sous contrat un an avec le comité Miss France, elle prépare déjà son avenir. Ses projets concernent le mannequinat et son combat pour l’accessibilité des sourds à la société civile.
La France, malgré de réels progrès, est encore en retard dans ce domaine : « Il faut plus de sous-titres à la télévision, par exemple. C’est quelque chose qui paraît simple, mais c’est extrêmement important pour ceux qui sont nés dans une bulle et qui pourtant sont comme tout le monde, aspirant à être des individus à part entière avec leurs angoisses et leurs rêves ».
Ses participations à des émissions de télévision suscitent énormément de réactions. Suite à l’émission de Cauet, elle a reçu un millier de mails. Elle s’investit à chacune de ses apparitions publiques et, peu à peu, cela donne des résultats. TF1 sous-titre désormais ses journaux télévisés. Elle travaille également avec l’association Heca pour aider les handicapés à trouver un emploi. Le cinéma la fait rêver. Une carrière d’actrice lui plairait et elle étudie les propositions.
Charmante, belle, intelligente, avide de communication à travers les événements médiatiques, les rencontres, le chat sur Internet, sa volonté de s’exprimer, lire sur les lèvres et répondre à ses interlocuteurs(« mes yeux sont devenus mes oreilles »), Sophie trace la route et on sent une volonté farouche d’arriver à bon port, bien entourée par ses parents qui s’investissent eux aussi corps, cœur et âme à ses côtés.
« Miss et sourde ! » Leduc.s éditions ; www.sophievouzelaud.fr/

Source : http://www.bienpublic.com © 02 Décembre 2008 à dijon (France)

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.