La main des sourds

« Rien ne sert de crier avec un sourd »

Une démonstration de langue des signes a été menée, hier, auprès des salariés d’un commerce

Les sourds évoluent dans un monde parallèle. C’est le sentiment de Philippe Lefebvre, président de l’association Sourds entendants et malentendants (SEM 47 – 24) présent hier à Agen, sur invitation de

Georges Boué, directeur de Conforama, afin d’animer une initiation à la Langue des signes française (LSF) auprès des salariés de l’enseigne. En tant qu’ancien entendant devenu malentendant, l’homme, aujourd’hui employé du ministère de l’Agriculture et de la Pêche, est bien placé pour le savoir : « Rien ne sert de crier avec un sourd. » Bien conscient que cet « handicap n’est pas visible » et donc pas rancunier pour un sou envers les valides, « qui ne peuvent pas savoir », il tente de donner quelques clefs pour permettre l’échange entre ces deux publics.

Dans les rayons du magasin, Georges Boué explique quant à lui qu’il est probable que les visiteurs aient croisé deux employés handicapés. « Mais vous ne l’avez probablement pas remarqué car rien ne l’indique ». Et pourtant.

Demain, de 10 heures à 15 heures se tiendra, salle du Skating, un forum emploi destiné aux personnes handicapées.

Source http://www.sudouest.com © 20 Novembre 2008 à Agenais cote Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.