La langue des signes désormais reconnue

1

Depuis cette année, le langage des signes est retenu comme option au baccalauréat. A l’échelle nationale, seuls 200 élèves l’ont pris à l’examen. Le lycée Victor-Hugo, pionnier en la matière, a présenté neuf élèves à cet examen. « Au jury, c’était un professeur sourd. J’avais à choisir entre commenter un texte ou une image », raconte Audrey, l’une des candidates hennebontaises, revenue de Rennes.

Durant l’année, quarante élèves ont suivi les cours du langage des signes avec Jean-Pierre Tafzi, leur professeur. L’an prochain, celui-ci continuera les cours non plus en atelier mais bien et bel en classe, à raison de trois heures par semaine. Le professeur donne aussi des cours à l’université de Lorient.

Lundi, Michel Coussi, le proviseur, a remis à chacun l’attestation de cours. « Auparavant, les personnes qui apprenaient le langage des signes le faisaient pour des raisons familiales. Je suis heureux de voir que cela s’ouvre ainsi. »

Source : http://www.ouest-france.fr © 07 Juillet 2008 à Lorient (France)

1 COMMENT

  1. Il ne faut pas penser que ce cas est généralisé au reste de la France . Pour ma part , je l’ai passé en 2008 avec seulement 3 semaines de cours en LSF . Résultat j’ai eu une mauvaise note (14)

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.